À une semaine de son premier match de Ligue 1, l’OL s’est incliné 5-3 face au FC Porto ce samedi. Le club de Peter Bosz a notamment encaissé trois buts dans le dernier quart d’heure, alors qu’il avait égalisé par deux fois.

Le Portugal n’aura absolument pas réussi à l’OL. Déjà battu 3-2 par le Sporting CP la semaine passée, l’Olympique Lyonnais a concédé une cinglante défaite 5-3 contre le FC Porto samedi après-midi. La préparation d’avant-saison s’achève donc sur un deuxième revers consécutif et un troisième match sans victoire. Cette rencontre face aux Dragons était en effet le rendez-vous avant le début du championnat 2021-2022, prévu le 7 août (17h) contre le Stade Brestois.

Face à une équipe également dans la dernière phase de sa préparation, Peter Bosz a pu constater une fois de plus qu’il y avait encore beaucoup de travail pour atteindre un niveau de jeu compétitif. Les cinq buts encaissés, qui s’ajoutent donc aux trois du précédent match, confirment les lacunes défensives. Si les buts de Toni Martinez (83e) et ceux de Mehdi Taremi (84e) en fin de match pourraient éventuellement mises sur le compte de la fatigue et des changements, les autres et l’ensemble du match sont clairement en lien avec les carences.

Le paradoxe Cornet

Sans pour autant être seul responsable des déboires de l’arrière-garde, Maxwel Cornet, arrière gauche, a vécu une première période difficile en concédant un penalty d’entrée de jeu (Sergio Oliveira, 4e, 1-0). Il a ensuite été complètement en retard sur la splendide volée de Fabio Vieira (30e, 2-0).

Son profil offensif d’ancien attaquant lui a en revanche permis d’être triple passeur décisif. D’abord sur la réduction du score de Marcelo (30e, 2-1), ensuite pour la première égalisation signée Karl Toko Ekambi (53e, 2-2) et enfin sur la deuxième qui a été l’oeuvre d’Islam Slimani (81e). Son apport en attaque aura peut-être le mérite de donner des idées à Peter Bosz, qui aura peut-être été déçu de la prestation moyenne de Rayan Cherki.

À noter que le coach néerlandais a fait entrer Jean Lucas à la mi-temps, malgré le fort intérêt porté par l’AS Monaco. Mais son apparition s’imposait, compte tenu de la prestation bien trop tendre du jeune Habib Keita.

L’équipe de départ de l’OL: Lopes – Gusto, Marcelo, Lukeba, Cornet – Keita, Caqueret, Aouar – Toko Ekambi, Dembélé, Cherki.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Lyon #craque #achève #préparation #avec #une #lourde #défaite

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)