Le poids des années, l’émergence de Federico Valverde, une campagne de presse quelque peu hostile… Luka Modric (34 ans) a connu une huitième saison agitée avec le Real Madrid. Le milieu de terrain a néanmoins su redresser la barre pour retrouver un excellent niveau au sortir du confinement et aider le club merengue à décrocher un nouveau titre de champion d’Espagne (31 apparitions en Liga, 3 réalisations et 7 passes décisives). C’est donc regonflé à bloc qu’il a accordé un long entretien à Sportske Novosti au pays pour raconter cet exercice forcément particulier.

La suite après cette publicité

Le Ballon d’Or France Football 2018 en a également profité pour évoquer son avenir. «Terminer ma carrière au Real ? Qui ne le voudrait pas !? Mais il reste à voir si le club le voudra. Le Real est ma maison, mais le Real décide de ce qui est le mieux pour le club. Je sais que les milieux de terrain ou les attaquants restent rarement ici jusqu’à 35 ans. J’ai réussi et cela ne m’a pas été donné, mais je l’ai mérité par mon travail et mon comportement. Si Real estime que je ne suis plus au niveau, je suis prêt pour cette option indésirable. Rien ne changerait mon émotion envers le club. Bien que j’espère briser le stéréotype selon lequel le Real ne peut pas attendre la fin d’une carrière après 34-35 ans. J’ai travaillé très fort pour arriver au Real, j’ai tout traversé et je ne renoncerai pas à ce statut à la légère. Je vais me battre sur le terrain pour mériter de rester», a-t-il lancé.

Discours de vérité avec le Real

Sous contrat jusqu’en juin 2021, le vice-champion du monde 2018 a clairement mis les choses au point. «La seule chose qui soit certaine, c’est que je jouerai pour le Real jusqu’en juin 2021», a-t-il assuré, évoquant une possible prolongation. «Je sais très bien que je ne suis pas au début de ma carrière. Mais je sens, de manière convaincante, que j’ai encore quelques années de vrai football dans mes jambes. Et je suis sûr à 100% que je veux toujours jouer, que j’ai les mêmes motivations pour l’entraînement, les combats, les sacrifices pour gagner et les trophées. Le plus important est que ma santé me sert ! Je n’ai pas encore parlé avec la direction et il n’y a pas de précipitation. Le moment venu, je crois que nous nous réunirons et clarifierons nos plans, pour savoir ce que nous faisons. Je pense que ce serait normal et je suis sûr que cela arrivera. Probablement là, d’ici cet hiver», a-t-il lâché avant de poursuivre.

«Quelle que soit la manière dont cette conversation se déroulera dans le contexte de tout résultat, nous nous mettrons d’accord rapidement et facilement. Nous sommes trop proches pour qu’il y ait un différend entre nous, après tout. Cela se passera comme le décidera Real, en tenant compte de ce que pense le coach, qu’il en soit ainsi. Pas de stress. Maintenant, le plus important est simplement de se concentrer sur le Real et ensuite sur l’Euro. C’est beaucoup de travail et beaucoup de plaisir. Il faut profiter…», a-t-il conclu. Luka Modric sait ce qu’il veut. La balle est donc désormais dans le camp de la Casa Blanca et de Zinedine Zidane.

Source de l’article, Alexis Pereira 2020-07-22 11:45:12

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link