La Lazio a été lourdement sanctionnée ce vendredi par le tribunal fédéral sportif italien pour violation des normes sanitaires. Le président Claudio Lotito est suspendu sept mois, deux médecins prennent un an de suspension et le club écope d’une amende de 150.000 euros.

Le tribunal fédéral sportif italien a annoncé ce vendredi des sanctions à l’encontre de l’équipe de la Lazio pour violations des normes sanitaires dans la lutte contre le Covid-19, notamment une amende de 150.000 euros. En outre, le président du club romain, Claudio Lotito, a été suspendu de ses fonctions pendant sept mois. Deux médecins de l’équipe, Ivo Pulcini et Fabio Rodia, prennent douze mois de suspension, selon un communiqué de la Fédération italienne de football (FIGC).

Les dirigeants de la Lazio ont été accusés à la mi-février de ne pas avoir alerté leurs autorités locales de santé après les tests positifs de huit “membres” du club (sans distinction entre joueurs ou encadrement), fin octobre à la veille d’un match de Ligue des champions à Bruges, puis début novembre avant un autre match de C1 à Saint-Pétersbourg.

Le procureur réclamait des sanctions encore plus lourdes

La Fédération reproche aussi à la Lazio de “ne pas avoir empêché” trois joueurs de participer à un entraînement collectif le 3 novembre, malgré un test positif la veille. La Lazio aurait, en outre, aligné en championnat des joueurs qui auraient dû se trouver dans “une période d’isolement obligatoire (…) d’au moins dix jours”. Cela concerne un joueur utilisé lors de Torino-Lazio (3-4) le 1er novembre et un autre convoqué pour Lazio-Juventus (1-1) le 8 novembre, selon la Fédération, qui ne cite pas le nom des joueurs en question.

La décision du tribunal fédéral ne suit pas le réquisitoire du procureur, qui avait demandé une amende de 200.000 euros, 13 mois de suspension pour M. Lotito et 16 mois pour les médecins.

Source de l’article, 2021-03-26 17:58:49