Admar Lopes a été interrogé ce jeudi sur la décision d’organiser Bordeaux-OM à huis clos, compte tenu de l’incertitude autour du sort de la rencontre de Ligue 1. Mais le directeur technique des Girondins a dit comprendre la colère des supporters bordelais, qui se sont fendu d’un communiqué cinglant mercredi.

L’imbroglio autour de la rencontre Bordeaux-OM prévue vendredi soir (21h) continue. Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi, les Girondins, touchés par de nombreux cas de Covid, ont une nouvelle fois demandé le report du match. Mais la LFP n’avait toujours pas, à cette heure, changé d’avis sur le maintien de la rencontre. Ce qui agace évidemment le club, mais également beaucoup les supporters bordelais.

« Ils ont dit avec leurs mots ce qu’ils ressentaient. Je comprends qu’ils soient déçus, je comprends leurs sentiments. Le club n’a pas été respecté », a déclaré Admar Lopes, sans appeler au calme, après le communiqué cinglant des Ultramarines la veille.

« Si le match est maintenu dans de telles conditions, il sera bien difficile de canaliser les milliers de supporters des Girondins en colère qui accèderont aux abords du stade vendredi malgré le huis clos, et auxquels nous nous joindrons », avaient de son côté indiqué le groupe de supporters dans un communiqué partagé mercredi.

Les supporters de l’OM interdits de déplacement

Pour éviter des incidents entre supporters des deux camps, les supporters marseillais ont été interdits de déplacement à Bordeaux, en raison d’un « un risque réel et sérieux d’affrontement » a annoncé le ministère de l’Intérieur via un arrêté.

Alors que les jauges sont abaissées à 5 000 spectateurs dans les stades depuis lundi, le match entre Bordeaux et l’OM se déroulera à huis clos. « On respecte les supporters. Comme on avait un doute sur la tenue de cette rencontre, on a préféré faire un huis clos. On ne peut pas dire au dernier moment aux gens qui se déplacent de ne pas venir », a justifié Admar Lopes.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Lopes #comprend #sentiment #des #supporters #après #communiqué #cinglant #des #ultras

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)