Pour son cinquième match de préparation, l’Olympique Lyonnais affrontait La Gantoise au GHELAMCO-arena. Rassurée après sa victoire étriquée face au Celtic Glasgow (2-1) lors du Trophée Véolia, la formation rhodanienne souhaitait enchaîner avant sa finale de Coupe de la Ligue face au PSG le 31 juillet au Stade de France. Pour cette affiche, les Buffalos se présentaient en 4-3-3 avec le trio De Bruyn, Mbayo, Niangbo en pointe. De son côté, Rudi Garcia optait pour un 3-4-3 et titularisait notamment Rafael, Melvin Bard ou encore Karl Toko-Ekambi.

La suite après cette publicité

Il fallait attendre la dixième minute pour entrevoir la première opportunité du match. Suite à un coup-franc frappé par Reine-Adélaïde, Marcelo reprenait le cuir de volée mais personne ne pouvait reprendre le centre tendu du défenseur brésilien. L’OL passait la vitesse supérieure après le quart-d’heure de jeu, Thiago Mendes lançait bien dans la profondeur Toko-Ekambi qui butait sur Kaminski (17e). Quelques instants plus tard, Traoré voyait sa frappe bien captée par le portier de la formation belge (18e). Fort logiquement, les Gones ouvraient le score trois minutes plus tard.

L’OL pas serein défensivement

Reine-Adélaïde décalait Toko-Ekambi qui enroulait magnifiquement sa frappe et trompait Kaminski (0-1, 21e). Malheureusement pour les hommes de Rudi Garcia, la Gantoise égalisait après l’heure de jeu. Andersen commettait l’irréparable dans la surface sur Plastun, l’arbitre indiquait logiquement le point de penalty (33e). Niangbo s’y reprenait à deux fois pour égaliser (1-1, 34e). Juste avant la pause, l’Olympique Lyonnais reprenait l’avantage grâce à Traoré bien lancé par Reine-Adélaïde, qui ajustait de près Kaminski (1-2, 42e). Au retour des vestiaires, l’OL creusait l’écart. Fraîchement entré en jeu, Cherki alertait sur la gauche Bard dont la volée surprenait Kaminski (1-3, 49e).

Fort de ses deux buts d’avance, le club rhodanien gérait tranquillement les événements. Bien décalé par Reine-Adélaïde, Depay voyait sa frappe bien captée par Kaminski (64e). Mais les joueurs rhodaniens retombaient rapidement dans leurs travers et concédaient un nouveau penalty. Kums se faisait faucher dans la surface par Caqueret, l’arbitre n’hésitait pas et indiquait une nouvelle fois le point de penalty (73e). De Bruyn ne tremblait pas et convertissait l’offrande (2-3, 74e). Deux minutes plus tard, Lyon se faisait peur. Sur un corner frappé par Kums, la tête d’Arslanagic heurtait la transversale (76e). Sans particulièrement briller, l’Olympique Lyonnais raflait la mise.

Source de l’article, Cedric Rablat 2020-07-22 21:37:05

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link