La suite après cette publicité

L’OL tient son nouvel entraîneur. Suite au départ plus que controversé de Rudi Garcia, marqué par un conflit ouvert et public avec Juninho, les décideurs rhodaniens ont fait le choix de miser sur Peter Bosz qu’on a récemment vu sur les bancs de l’Ajax, du Borussia Dortmund et du Bayer Leverkusen. Un choix qui semble ravir les supporters lyonnais, du moins sur les réseaux sociaux, et sur lequel les trois têtes pensantes du club de la capitale des Gaules sont revenues en conférence de presse ce dimanche.

« Avec Vincent Ponsot et Juninho, nous avons bien travaillé et nous sommes contents d’aboutir à la solution la plus efficace et la plus importante, qui nous permettra d’arriver au deuxième étage de la fusée. Le premier, c’était l’arrivée de Juninho il y a deux ans. On a fait en sorte d’aller vers le profil d’entraineur, le plus adapté à nos souhaits : expérimenté, avec la capacité de faire jouer des jeunes, une référence offensive pour les médias et les groupes de supporters », a ainsi lancé le président Jean-Michel Aulas.

Peter Bosz était suivi depuis le duel face à l’Ajax

« Quand on a fait ce profil, il n’y avait pas beaucoup de candidats, donc on s’est dépêché pour les récupérer. Peter répondait à ce profil. J’avais le souvenir de Peter Bosz à la tête de l’Ajax en demi-finale de l’Europa League, qui nous avait causé 1000 soucis. […] J’ai parlé avec beaucoup de gens qui ont travaillé avec lui à l’époque, dont Rolland Courbis, qui m’ont confirmé qu’il avait une très forte personnalité et parlait bien français », a conclu le patron de l’OL, confirmant ainsi que l’arrivée de Bosz sur le banc du Groupama Stadium répond à un véritable souhait d’instaurer une nouvelle dynamique de jeu.

« On suit Peter depuis le match face à l’Ajax. Ses convictions de jeu sont très proches de celles de Juninho. S’adapter au projet du club était un critère. […] On a reçu 50 candidatures pour le poste, mais on voulait quelqu’un qui corresponde à notre profil », a confirmé le bras droit du président Vincent Ponsot. « Je pense que Peter Bosz sera heureux chez nous. J’espère qu’il va nous apporter tout son savoir pour nous amener là où on veut aller. Je le remercie pour cela », a pour sa part lancé Juninho. Espérons pour Aulas, Ponsot et Juni qu’ils ont fait le bon choix !

Footmercato