Dans quelques semaines, début juin, le mercato estival doit normalement ouvrir ses portes. À moins que la FIFA ne change les dates du prochain marché des transferts à cause de l’arrêt des compétitions pendant plusieurs mois pour faire face au Covid-19. En tout cas, s’il y a des clubs qui peuvent déjà travailler dessus, ce sont bel et bien les clubs français. Le 30 avril dernier, la Ligue de Football Professionnel a mis un terme à la saison 2019-2020 de Ligue 1 et Ligue 2. Avec le système de quotients utilisé par la Ligue pour déterminer le classement final, l’Olympique Lyonnais a terminé l’exercice à la septième place.

La suite après cette publicité

Un véritable coup dur pour les Gones, qui ne disputeront pas de compétition européenne en 2020-2021, sauf si la finale de Coupe de la Ligue BKT contre le PSG se joue en août (et en cas de victoire, le club rhodanien irait alors en Ligue Europa). Mais ce qui est sûr, c’est que le mercato risque d’être agité pour l’OL. Avec cette absence de coupe d’Europe la saison prochaine, l’Olympique Lyonnais pourrait perdre de nombreux cadres, à commencer par Memphis Depay. Mais il faudra aussi recruter pour rester compétitif et le club rhodanien aimerait en priorité mettre la main sur un défenseur central.

Juninho cherche encore la perle rare au Brésil

L’été dernier, la formation lyonnaise avait recruté Joachim Andersen, mais l’ancien joueur de la Sampdoria n’a pas forcément été à son avantage cette saison, malgré 30 apparitions. Les dirigeants lyonnais semblent donc déjà très actifs sur ce dossier du défenseur central et plusieurs noms sont déjà sortis, comme celui d’Aïssa Mandi (Betis), Robson Bambu (Athletico Paranaense), Marash Kumbulla (Hellas Vérone), Merih Demiral (Juventus) ou même Samuel Gigot (Spartak Moscou).

Mais de son côté, Le Dauphiné Libéré évoque une autre piste activée par Juninho et la direction de l’OL. Les Gones s’intéresseraient en effet à Robert Arboleda, le défenseur de 28 ans de São Paulo, au Brésil. Auteur de seulement deux apparitions cette saison, en Copa Libertadores, à cause de la suspension des compétitions liée au coronavirus, le natif d’Esmeraldas reste cependant un élément clé du club brésilien (31 matches en 2019). Et surtout, le principal concerné a de l’expérience, lui qui a disputé également la Copa America 2019 avec l’Équateur (16 sélections) en tout. Friand du marché brésilien, Juninho semble donc avoir une nouvelle cible dans son viseur.



Source de l’article, Tom Monegier 2020-05-17 15:01:22

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link