Sur le papier, il s’agit d’un choc entre deux géants européens totalisant à eux deux 19 Ligues des Champions. Mais au vu de leur état de forme, le Real Madrid et Liverpool ne laissaient pas espérer un double affrontement de très haut vol. Et puis les Merengues ont encore une fois rappelé qu’ils savent se remobiliser quand retentit l’hymne de la coupe aux grandes oreilles.

La suite après cette publicité

Vainqueurs trois buts à un au stade Alfredo Di Stefano, les hommes de Zinedine Zidane ont fait la différence notamment grâce à un Vinicius Junior intenable. Et alors qu’il n’était pas vraiment donné favori pour le sacre final et que son entraîneur ne cesse de voir les rumeurs de départ se multiplier, le Real Madrid est plus que jamais bien placé pour réaliser le doublé Liga-Ligue des Champions.

Les Reds veulent réagir

Mais si les sourires sont revenus à Madrid, Liverpool ne compte pas se faire marcher dessus pour autant. Embarqué dans une saison plus galère (6e du classement de Premier League), le club de la Mersey a bien l’intention de réagir. Et pour se faire, les Reds vont convoquer les esprits de la remontada. Ceux qui, un soir de mai 2019, leur avaient permis d’éliminer le FC Barcelone à Anfield (4-0), après avoir perdu 3-0 au Camp Nou. C’est en tout cas le souhait de Jürgen Klopp, même si l’Allemand sait que sans le public, cette mission est légèrement plus compliquée.

« Lorsque vous avez perdu 3-1, vous n’avez pas grand-chose à perdre, alors nous allons essayer. Le résultat a montré qu’ils étaient meilleurs que nous, mais ce n’est que la première manche. Nous devons créer notre propre atmosphère (de remontada). Il y a quelques années, j’ai joué contre eux avec Dortmund (en quart de finale lors de la saison 2013/2014, ndlr). Nous avons perdu 3-0 au match aller. Les journalistes m’ont demandé si c’était fini et j’ai répondu que c’était probablement le cas. Au match retour, nous avons gagné 2-0. Le plus important, c’est la performance. Nous devons essayer de gagner le match. Après ça, nous verrons. Nous n’avons rien à perdre. Si nous pouvons créer plus de choses que ce que nous avons fait à Madrid, ce qui devrait être possible vu ce que nous avons fait, alors nous verrons. Les remontadas sont loin d’être acquises, surtout sans supporter dans le stade. Mais nous créerons notre propre atmosphère de remontada. » Madrid est prévenu.

Footmercato