L’accord pour la baisse des salaires – et des charges patronales – entre les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 a été acté dimanche, après plusieurs jours de négociations. Seulement, Didier Quillot et Nathalie Boy de la Tour, respectivement DG et présidente de la Ligue, ont été victimes d’une mauvaise surprise comme le rapporte RMC Sport.

Et pour cause, Marie-Hélène Patry, salariée du syndicat Première ligue et qui a pris de l’importance au fur et à mesure que les négociations avançaient, avait évoqué une baisse de salaire de 30% pour les deux dirigeants lors des discussions avec le gouvernement. Mais les concernés n’avaient pas été mis au courant. Forcément, la réaction des deux intéressés a été assez intense lorsqu’ils ont appris la nouvelle, notamment du côté de Quillot, mais tous deux ont finalement accepté cette baisse de leurs émoluments.

Source de l’article, Max Franco Sanchez 2020-04-21 20:45:09

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link