Le sélectionneur de l’Espagne Luis Enrique a demandé à ses joueurs d’avoir tiré au moins 1.000 penalties avant le début de la Coupe du monde au Qatar. La Roja pourrait avoir à passer par cette épreuve dès ce mardi, à l’occasion du huitième de finale face au Maroc.

Luis Enrique a exigé que ses joueurs arrivent en sélection « avec au moins mille pénaltys tirés » avec leurs clubs avant la Coupe du monde 2022 en prévision d’une séance de tirs au but, a révélé le sélectionneur de l’Espagne lundi avant le huitième de finale contre le Maroc. « Je les avais prévenus. Ils devaient arriver avec au moins 1.000 pénaltys tirés avec leurs clubs. Il y aura sûrement un match à élimination directe où on devra passer par une séance de tirs au but », a averti Luis Enrique en conférence de presse.

« Ce n’est pas une loterie. C’est un moment de très haute tension, où tu dois garder tes nerfs, tenir bon face à la pression. Et le ballon, tu le frapperas mieux si tu t’es entraîné. C’est un moment qui définit un joueur », a poursuivi le sélectionneur de la Roja. « Le gardien aussi a une grande influence. Et nous, on a trois très bons gardiens (Unai Simon, Robert Sanchez et David Raya). N’importe lequel de ces trois peut tenir », a affirmé le « Lucho ».

Des souvenirs de tirs au but contrastés à l’Euro 2021

Le gardien du Maroc, Yassine Bono, est aussi un portier bien connu en Espagne, puisqu’il évolue au Séville FC. Et le deuxième gardien des Lions de l’Atlas, Munir El Kajoui, est né à Melilla (enclave espagnole au Maroc), a évolué en D2 espagnole et parle couramment espagnol. « On s’est entraîné à cela ici (à Doha), et je vois pas mal de joueurs qui restent, à la fin de nos séances, pour tirer des pénaltys », a appuyé le sélectionneur espagnol.

A l’Euro, à l’été 2021, la Roja avait joué deux séances de tirs au but : en quart de finale contre la Suisse, elle s’était imposée (1-1, 4-2 t.a.b.) avec deux grandes prestations d’Unai Simon et de Yann Sommer. Mais en demie, elle s’était inclinée 1-1, 5-3 t.a.b. contre les futurs vainqueurs italiens.

ABr avec Florent Germain avec AFP



Source link
rmcsport.bfmtv.com #létonnante #consigne #Luis #Enrique #ses #joueurs #pour #les #penalties

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)