Malgré les nombreux cas de Covid-19 dans l’effectif des Girondins, la rencontre opposant Bordeaux à l’OM vendredi est pour l’instant maintenue. En réaction, les Ultramarines ont sorti un communiqué dans lequel ils menacent d’accéder au stade malgré le huis clos.

À l’image de la défaite en Coupe de France face à Brest (3-0), les Girondins de Bordeaux se présenteront avec un effectif décimé par les cas de Covid-19 vendredi en championnat (à 21h), face à l’OM. Les dirigeants essaient de reporter la rencontre et ont d’ailleurs officiellement demandé un report, mais pour l’heure, le match est maintenu.

Alors que le 17e de Ligue 1 a menacé, en cas de maintien du match, d’instaurer un huis clos, le groupe de supporters des Ultramarines a vivement réagi. Via un communiqué, ils évoquent la nécessité de reporter ce match: « Avec une équipe décimée (au moins 17 absents) suite à une recrudescence de cas de Covid-19, notre club n’est définitivement pas en mesure de jouer ce match. Le maintenir dans de telles conditions et dans un stade vide serait vécu à juste titre, comme une terrible injustice. »

La menace des Ultras

Afin de mettre la pression sur la Ligue de football professionnel, le groupe de supporters a menacé de se joindre aux potentiels débordements qui pourraient avoir lieu aux abords du Matmut-Atlantique: « Si le match est maintenu dans de telles conditions, il sera bien difficile de canaliser les milliers de supporters des Girondins en colère qui accèderont aux abords du stade vendredi malgré le huis clos, et auxquels nous nous joindrons. »

Dans la foulée de cette menace, les Ultras ont de nouveau invité l’instance à prendre le parti des Bordelais, qui ne pourront pas bénéficier d’un groupe au complet à cause de la propagation du virus: « Nous en appelons donc à la responsabilité des autorités compétentes afin qu’elles prennent la mesure des évènements. Nous ne demandons aucune faveur: juste que soit appliqué le bon sens et les règles en vigueur dans cet épisode pandémique qui nous affecte tant. »

Une série d’invincibilité en jeu

Avec un onze de départ moins compétitif qu’à l’accoutumé, les Bordelais peuvent craindre de voir leur série d’invincibilité face à Marseille à domicile datant d’octobre 1977 prendre fin. Un détail que les supporters ont pris en compte pour montrer l’enjeu de ce match: « Cette rencontre déchaîne les passions comme aucune autre. Il y a bien sûr, l’invincibilité en cours sur nos terres, à laquelle les supporters girondins sont très attachés, mais également une rivalité sportive qui va bien au-delà. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #les #Ultramarines #menacent #craquer #huis #clos #match #est #maintenu

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)