Toujours très écouté et respecté du côté de Marseille, Bernard Tapie s’est exprimé à nouveau ce dimanche sur les derniers incidents survenus samedi à la Commanderie, le centre d’entraînement de l’OM. L’ancien président du club a rappelé sur France 2 l’importance des supporters.

“Abasourdi et triste”

“J’étais abasourdi et fondamentalement triste. Les supporters de l’OM représentent l’âme du club, a rappelé Bernard Tapie au micro de France 2. Il y a une frustration chez tous les supporters de football car ils ne vont plus dans les stades. Je crois que c’est le moment pour toutes les parties de se rapprocher, d’autant lorsqu’il y a de tels différends.”

Une nouvelle prise de position de Bernard Tapie, dans la lignée de celle déjà exprimée samedi soir pour le journal La Provence, dont il est le propriétaire. “Les dirigeants ne doivent jamais oublier une chose: on est tous de passage au club, pas les supporters. Ils sont la moelle épinière de ce club, avait lancé ce samedi l’ancien président de l’OM. Les dirigeants et l’actionnaire, ça fait maintenant un petit moment qu’ils assument une responsabilité qui n’est pas vraiment à la hauteur de ce qu’on peut attendre de ce club”, lâchait-t-il, exhortant les dirigeants “à se remettre un peu en cause”.

“J’attends pour mon cancer et on cherche”

Invité de Laurent Delahousse sur France 2, Bernard Tapie est revenu aussi sur son combat contre la maladie, lui qui a fêté cette semaine ses 78 ans. “J’en suis qu’on attend et on cherche. J’avais perdu 75% de mes tumeurs, en deux mois elles ont doublé avec les métastases, a indiqué Bernard Tapie. Il y a un nombre incroyable de laboratoires qui travaillent sur des nouvelles molécules. On regarde la composition de votre cancer, il y en a 60 millions de différents. On découvre comment sont composées ces tumeurs. Il y a une égalité totale devant la maladie. En France, vous ne pourrez jamais convaincre un grand professeur de vous donner quelque chose s’il ne peut pas le donner aussi à votre voisin.”

Atteint d’un cancer de l’estomac depuis septembre 2017, Bernard Tapie souffre aussi d’un cancer de l’oesophage depuis 2018. “Je n’ai jamais eu peur de la mort. Je suis dans la ligne d’une existence, qui existe sous certains paramètres avec des étapes. Votre âme existe toujours, a exprimé Bernard Tapie, toujours très combatif face à la maladie. Je ne suis pas né dans un milieu pratiquant. Un dimanche matin, j’ai été pris par une émotion quand je jouais du violon. Je suis tombé sur un prêtre qui était une personne extraordinaire qui m’a dit que j’avais fait la rencontre. Elle est incompréhensible par quelqu’un qui ne croît pas. C’est la conviction qu’il existe quelque chose d’autre.”

Bernard Tapie, qui a encore souligné avoir “une relation d’amour inimaginable” avec la ville de Marseille, espère pouvoir être présent en mai prochain pour son procès pour “escroquerie” dans l’affaire de l’arbitrage controversé de 2008, afin de solder un vieux litige avec le Crédit Lyonnais lors de la revente d’Adidas. L’ancien président de l’OM avait fait appel après avoir été condamné à rendre l’argent perçu. Le procès avait été renvoyé au mois de mai 2021 en raison de son état de santé.



Source de l’article, 2021-01-31 09:40:34

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link