Environ deux ans après avoir été associé à Mohamed Ajroudi dans un projet de rachat de l’Olympique de Marseille, Mourad Boudjellal a assuré ce jeudi à Var-Matin que l’homme d’affaires franco-tunisien voulait simplement s’offrir le club phocéen pour le revendre dans la foulée.

Avec le recul, il avoue même avoir envie de s’excuser auprès de Frank McCourt. Environ deux ans après avoir été associé à Mohamed Ajroudi dans un projet de rachat de l’Olympique de Marseille, Mourad Boudjellal a livré, lors d’un entretien à Var-Matin publié ce jeudi, ses quatre vérités au sujet de cet épisode qui a tenu en haleine les supporters du club phocéen. Et les affirmations de l’ancien président du Rugby Club Toulonnais sont édifiantes.

« Ajroudi, c’était un brouteur. Il m’a un peu roulé. J’aurais dû me méfier un peu plus. C’est de ma faute. J’ai été berné, voilà, a-t-il confié. La vérité, c’est qu’Ajroudi voulait racheter l’OM en se servant de moi pour faire un aller-retour. Il pensait que j’allais faciliter la vente, mais il ne voulait pas mettre l’argent. Il voulait récupérer et vendre le club en faisant une grosse marge, il n’était là que pour ça. Ça devait durer vingt-quatre heures. À la limite, il avait vendu avant de le racheter. »

Boudjellal: « J’étais un peu paumé »

À l’époque omniprésent dans les médias pour évoquer ce projet de rachat, celui qui est depuis devenu propriétaire du Hyères Football Club (N2) il y a un an regrette profondément de s’être engagé auprès de Mohamed Ajroudi.

« J’ai même envie de m’excuser auprès de McCourt, car je n’avais pas tous les éléments. Si cela devait arriver un jour, je m’excuserais. Je ne savais pas tout ça. J’ai eu quelques mois où j’étais un peu paumé, c’est vrai. C’est comme lorsque j’ai arrêté les éditions Soleil, j’étais un peu perdu. Il a fallu que je me reconstruise un peu. Il est arrivé cette histoire alors j’ai sauté dessus, mais je n’aurais pas dû. Le travail de Longoria est magnifique, il n’y a rien à dire. Moi, je n’aurais pas fait ça. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #les #révélations #fracassantes #Boudjellal #sur #projet #rachat #dAjroudi

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)