La suite après cette publicité

C’est le gros couac du jour. Après la victoire à l’arraché de l’Olympique Lyonnais face à Bordeaux (2-1), le Paris Saint-Germain avait l’obligation de ramener au moins un match nul de Lorient pour repasser devant les Gones, tout en espérant un mauvais résultat du LOSC contre Dijon. Au final, les hommes de Mauricio Pochettino ont tout gâché. Après avoir réussi à passer devant les Merlus grâce à deux penalties transformés par Neymar, les Franciliens ont fini par s’incliner 3 buts à 2. Un très mauvais résultat, surtout face à un candidat au maintien, alors que Paris alignait encore ses quatre fantastiques (Neymar, Mbappé, Icardi, Di Maria).

Forcément très attendu face aux médias, Pochettino est resté fidèle à sa ligne de conduite face aux caméras. «C’est le football. On n’a jamais été dans le rythme qu’on voulait imposer. Il ne faut pas oublier le mérite de Lorient. On a été dans le rythme seulement en deuxième période quand on a contrôlé le match à 2-1. Je suis triste et déçu du résultat du match», a-t-il indiqué en conférence de presse, avant d’évoquer une possible surcharge physique liée à des entraînements assez poussifs..

«Oui, peut-être. C’est notre responsabilité parce qu’on pousse les joueurs à s’améliorer. Nous sommes en train de travailler et nous allons continuer à le faire. Aujourd’hui, ça été un accident qui se produit dans le football. Même si ce n’est pas une excuse, on vit un football qui est complètement différent et ce genre de choses arrivent. Il faut rester positif, se battre. Il reste encore beaucoup de matches».

Pochettino plaide l’accident

S’il ne se veut pas alarmiste, le coach francilien a tenté d’expliquer ce qu’il s’était passé en Bretagne. «A la mi-temps, je leur ai dit qu’on a été trop lent avec le ballon. C’était difficile de trouver des espaces. Lorient était en train de faire un énorme effort. On en a trouvé en deuxième mais c’est dommage que le match se perde en deux actions», avant d’expliquer justement l’incroyable absence de marquage sur le troisième but lorientais.

«Il y a eu un manque de coordination. A 2-2, on a joué rapidement pour marquer et il y a eu une petite confusion dans l’organisation défensive. On a donné à Lorient la chance de placer ce contre et donc de laisser un joueur courir seul face au but». Pour justifier sa première défaite sur le banc parisien, Pochettino a donc brandi la carte de l’accident. N’allez donc pas lui parler du système à quatre offensifs pouvant déséquilibrer l’équipe. «Quand on perd, c’est normal qu’on trouve de les raisons. Il y a un équilibre. On perd tous ensemble. Le responsable c’est moi. On cherchera cet équilibre pour gagner des matches». C’est dit.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link