Invité de RMC ce samedi à la veille du huitième de finale entre le Sénégal et l’Angleterre, El-Hadji Diouf s’est montré optimiste quant aux chances des Lions de la Teranga. L’ancien attaquant se félicite aussi du comportement des équipes africaines lors de la phase de poules de cette Coupe du monde 2022.

L’Afrique a une opportunité de briser son plafond de verre en Coupe du monde. Avant la 22e édition, aucune équipe du continent n’est parvenue à se qualifier pour les demi-finales de la compétition. Au Qatar, le Sénégal et le Maroc ont une chance de faire mieux, avec un huitième de finale à jouer respectivement contre l’Angleterre et l’Espagne.

Invité de l’intégrale Coupe du monde sur RMC ce samedi, El-Hadji Diouf a affiché sa satisfaction après la performance des équipes africaines en phase de groupes, avec sept succès au total, d’ores et déjà un record. « C’est vrai que l’organisation faisait défaut mais maintenant je crois que les équipes africaines, on le voit sur cette Coupe du monde, se sont bien comportées et sont sur la bonne voie, a lancé l’ancien international sénégalais. La Tunisie a battu la France, et le Cameroun le Brésil, mais ils ne sont pas sortis des poules, c’est dommage. En 2018, il n’y avait aucune équipe africaine en huitièmes. Cette année, on en a deux. »

« Nos joueurs n’ont rien à envier aux autres joueurs »

En 2002, El-Hadji Diouf et ses compatriotes avaient échoué lors d’un quart de finale face à la Turquie. Vingt ans plus tard, sans Sadio Mané, blessé avant la compétition, le Sénégal peut espérer faire au moins aussi bien, à condition de battre l’Angleterre dimanche (20h), pas une mince affaire.

« Il y a un match décisif à jouer face à l’Angleterre et il faut montrer au monde entier qu’on est prêt. Nos joueurs n’ont rien à envier aux autres joueurs, a assuré Diouf. Si notre gardien (Edouard Mendy, NDLR) va en Angleterre demain par exemple, il sera titulaire indiscutable. (Kalidou) Koulibaly jouerait dans n’importe quelle autre équipe nationale. On a aussi de jeunes joueurs comme Krépin Diatta, Bamba Dieng ou Ismaïla Sarr. Et Sadio Mané pourrait être aussi capitaine de n’importe quelle équipe. »

« On garde la tête sur les épaules et on continue de travailler. Il faut croire en nous et les beaux jours de l’Afrique ne seront plus loin », a encore commenté l’attaquant. En cas de succès, les Lions de la Teranga pourraient retrouver l’équipe de France, si elle gagne contre la Pologne, au tour suivant. De quoi rappeler forcément de bons souvenirs aux Sénégalais, 20 ans après leur victoire face aux Bleus lors d’un match de Mondial en phase de groupes.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Les #équipes #africaines #sont #sur #bonne #voie #assure #ElHadji #Diouf

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)