Avec deux points en quatre matchs, l’équipe de France peut être reléguée en Ligue B de la Ligue des nations dès le prochain match en Autriche, le 22 septembre prochain.

Le champion en titre relégué dès la saison suivante? C’est le risque auquel s’expose l’équipe de France après ses débuts ratés lors de l’édition 2022-2023. Les Bleus sont derniers du groupe 1 après deux nuls (en Croatie et en Autriche) et deux défaites à domicile (face au Danemark et la Croatie) et ne peuvent déjà plus viser le Final Four réservé aux premiers de chaque groupe. Avec sept points de retard sur le Danemark, leader, et seulement deux matchs à jouer, la tâche est désormais impossible. Mais une autre menace bien réelle plane sur les hommes de Didier Deschamps, celle d’une relégation à l’échelon inférieur.

Une défaite contre l’Autriche scellerait la relégation

Celle-ci pourrait même intervenir dès la prochaine rencontre face à l’Autriche, le 22 septembre prochain (20h45) au Stade de France. Une défaite contre les Autrichiens officialiserait la dernière place des Bleus et leur relégation à l’échelon inférieur (Ligue B). Un succès leur permettrait de doubler leurs adversaires d’un soir avant un dernier déplacement à Copenhague pour affronter le Danemark.

Il s’agira des deux derniers matchs de l’équipe de France avant la Coupe du monde au Qatar du 21 novembre au 18 décembre. Les Bleus débuteront la compétition face à l’Australie, dernier qualifié pour le Mondial, le 22 novembre avant de retrouver le Danemark (26 novembre), puis la Tunisie (30 novembre). Cette succession de mauvais résultats en juin ne fait pas paniquer Didier Deschamps, qui va travailler dur cet été.

« Des certitudes, en foot ça n’existe pas, a-t-il confié lundi soir. Je ne suis pas inquiet. J’aurai l’analyse et la réflexion avec mon staff, mais il y aura besoin de beaucoup, beaucoup plus de choses si on veut maintenir le standing qui est le nôtre. Il faudra faire beaucoup plus à la rentrée pour se préparer à l’échéance qui est la nôtre. A partir du moment où on n’a pas fait ce qu’il fallait, il faut faire sa propre autocritique aussi. Les résultats nous donnent tort. J’espère qu’on pourra récupérer toutes nos forces, notre caractère et notre esprit combattant. Dans le vestiaire, personne n’a le sourire. Mais j’ai été joueur aussi, et je sais qu’ils ne pensent qu’à une chose, c’est de profiter de leurs familles. Ils en ont besoin aussi, avant de repartir. Il n’y avait pas l’énergie, mais on a aussi manqué de caractère. Tout est un peu lié. Est-ce que c’est une mauvaise chose pour une bonne chose? Si on se voyait trop beau, il va falloir réagir. On n’a pas rempli les exigences du haut niveau sur ce rassemblement, certainement parce qu’on n’en avait pas les moyens. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #les #Bleus #relégués #Ligue #des #nations #dès #prochain #match

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)