Après la défaite lors du premier match face au Danemark, les Bleuets devaient absolument s’imposer face à la Russie ce dimanche soir pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes de l’Euro Espoirs. Après l’échec du premier match, Sylvain Ripoll décidait de revoir tout son onze de départ et procédait à 5 changements. Exit Fofana, Badiashile, Camavinga, Kamara et Guendouzi et bonjour Dagba, Konaté, Ikoné, Soumaré et Tchouaméni. Les jeunes russes avaient eux, contrairement aux Français, bien débuté avec ce succès probant 4 buts à 1 contre l’Islande en ouverture.

La suite après cette publicité

En début de rencontre, les Espoirs étaient sauvés par Alban Lafont qui remportait son face à face contre Arsen Zakharyan (4e). Le jeune attaquant du Dynamo Moscou butait sur le portier du FC Nantes alors que la défense française était totalement à la rue sur cette action. Première frayeur dès la 4e minute de jeu. Mais les Français réagissaient de la meilleure des manières et Odsonne Édouard obtenait un penalty à la 14e minute de jeu. Penalty qu’il transformait lui-même en prenant Aleksandr Marksimenko, le gardien du Spartak Moscou, à contrepied. 1-0 pour les Bleuets. À la 22e minute, les Espoirs obtenaient même un second penalty !

Deux buts, deux penaltys

À la suite d’un joli mouvement, Amine Gouiri tentait d’enrouler sa frappe, qui était stoppée par la main de… L’arbitre sifflait donc logiquement penalty, que se chargeait de tirer Jonathan Ikoné. Le milieu lillois le transformait avec beauté en réussissant une panenka. 2-0 à la 23e minute de jeu et le score ne bougeait plus jusqu’à la pause. Première période convaincante des Bleuets qui se remobilisaient après leur entrée ratée au premier match.

En seconde période, les Espoirs continuaient d’imposer leur domination mais ne parvenaient pas à inscrire un troisième but malgré les changements offensifs de Sylvain Ripoll avec les entrées de Camavinga et Claude-Maurice à la place de Gouiri et de Faivre. À la 71e minute de jeu, Odsonne Édouard récupérait un ballon dans la surface et tentait de tromper le gardien russe, mais Marksimenko sortait bien dans les pieds de l’attaquant du Celtic et l’empêchait d’inscrire un doublé. 2-0 score final. Belle réaction des partenaires de Jules Koundé qui remontent à la 2ème place du groupe C avec 3 points. Pour valiser leur ticket vers les quarts de finale, ils affronteront mercredi prochain l’Islande, dernière du groupe avec 0 points et deux défaites en deux matchs.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté

Footmercato