Plus le temps avance et plus on se dit que la reprise de la Serie A va être compliquée à tenir. Les joueurs ont pu reprendre le chemin des structures d’entraînement de leur club la semaine passée mais le retour de la compétition est toujours plus incertain à mesure que les consignes sanitaires tombent. Pourtant, la Serie A envisage toujours de repartir au début du mois de juin. Et pour ça, il va falloir commencer par mettre tout le monde (staff et joueurs) à l’isolement à partir du 18 mai.

La suite après cette publicité

C’est l’agence de presse italienne Ansa qui affirme ça aujourd’hui. Afin que tout ce petit monde soit prêt à jouer sans être malade ou porteur du virus, il y a besoin d’une nouvelle quarantaine de 15 jours. Une fois cette période écoulée, une autre évaluation sera réalisée pour déterminer une date de reprise. Un problème de structure se pose toutefois. Durant cette nouvelle période d’isolement, il s’agira de trouver des hébergements adaptés aux consignes sanitaires. Et là ce n’est pas simple.

Des conditions de reprises très strictes et difficiles à mettre en place pour tout le monde

Pour la plupart des grandes équipes italiennes comme la Juventus, les deux clubs romains, les deux de Milan et Naples cela ne devrait pas poser problème car des établissements existent à proximité, voire au sein même des centres d’entraînement. Pour les autres, la tâche s’annonce plus ardue, surtout qu’il faudra nécessairement des chambres individuelles pour tout le monde. Les équipes ont donc une semaine pour trouver des structures adaptées où les joueurs et le staff vont pouvoir réaliser les entraînements et rester surplace la nuit.

Enfin, un autre souci est apparu aujourd’hui et il est de taille. Contrairement à l’Allemagne où dès qu’un nouveau cas est signalé, c’est toute l’équipe qui est mise en quarantaine, l’Italie elle ne laissera rien passer, à en croire les déclarations du sous-secrétaire du Ministre de la Santé, Sandra Zampa. «En cas de test positif pour un joueur, tout s’arrête. La quarantaine est activée pour toute l’équipe et la ligue s’arrête également.» Voilà qui vient menacer directement la suite et la fin d’un championnat à l’arrêt depuis la 27e journée.

Cela vient également montrer qu’une lutte d’influence a lieu entre le comité scientifique italien (qui donne les recommandations au gouvernement) et la commission médicale de la fédération italienne de football. Cette dernière souhaite un assouplissement des règles pour favoriser le retour de la compétition. «Les préconisations du comité scientifique sont trop rigides. Il faudrait le système allemand car en l’état la Serie A ne peut pas repartir», prévient Pino Capua, membre de la commission médicale fédération. La reprise du football en Italie est encore loin d’être gagnée…

Source de l’article, Maxime Barbaud 2020-05-12 22:03:56

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link