Ça n’aura duré que six mois. Au lendemain de Noël, Philippe Montanier a été démis de ses fonctions d’entraîneur du Standard de Liège. Le club l’a annoncé samedi soir, après une défaite à domicile 2-1 contre Saint-Trond, qui était pourtant réduit à dix durant plus d’une demi-heure.

Dans un communiqué, le Standard écrit: “L’enchaînement de résultats sportifs négatifs depuis plusieurs semaines ne laisse plus d’autres choix que de se séparer du coach français et de son adjoint Michaël Debève. Notre club va maintenant s’atteler directement à trouver la meilleure formule pour la suite de cette saison en vue de retrouver une situation plus conforme à nos ambitions sportives”.

Après 19 matchs de championnat, le Standard, qui avait fini 5e la saison passée, n’est que 11e sur 18. Avec seulement six victoires contre autant de défaites et sept nuls, l’équipe wallonne accuse huit points de retard sur le podium et surtout quatorze longueurs de retard sur le Club Bruges, solide leader.

“On ne peut pas accepter un bilan pareil”

Le Standard n’a plus gagné la moindre rencontre de Jupiler Pro League depuis le 1er novembre. Sa série en cours est catastrophique: quatre défaites de suite, après quatre nuls d’affilée. “Vous imaginez bien qu’après huit rencontres sans victoire et quatre défaites de suite, dont les deux dernières à chaque fois contre la lanterne rouge, ce n’est plus tenable”, a d’ailleurs souligné le directeur général Aleanxdre Grosjean, dans des propos relayés par La Libre.

“On voulait se donner toutes les chances de pouvoir passer cette crise, qui était latente et est devenue de plus en plus importante, a ajouté le dirigeant. On avait déjà décidé que si le match de ce soir n’était pas concluant, on allait mettre un terme à la collaboration car ce n’était plus possible. (…) On ne peut pas accepter un bilan pareil. Ce n’est pas l’échec du coach uniquement bien entendu, c’est un échec collectif. On gagne ensemble, on perd ensemble, mais on doit prendre des décisions qui ne sont pas les plus agréables”.

Des contacts déjà pris

Philippe Montanier n’a même pas pu compter sur la Ligue Europa pour sauver son bilan (10 victoires, 8 nuls, 10 défaites). Il s’est classé troisième de son groupe avec une seule victoire, derrière les Rangers et Benfica.

Le technicien français de 56 ans avait été embauché par les Rouches en juin dernier. Il avait pris la succession de Michel Preud’homme, après une expérience (inachevée) de deux saisons au Racing Club de Lens. Pour l’heure, aucun nom ne circule. Le club a néanmoins admis avoir déjà “pris quelques contacts”.



Source de l’article, 2020-12-27 12:37:33

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link