Parti librement du Stade Rennais à la fin de la saison 2018/2019, Hatem Ben Arfa a mis neuf mois pour retrouver un club. Désireux de tenter sa chance en Espagne, le natif de Clamart, dont le nom avait été associé à ceux du Betis et de Séville, avait fini par rebondir du côté de la modeste équipe du Real Valladolid. Engagé pour six mois (plus une année en option), HBA suscitait alors beaucoup d’attentes ces les supporters du club de Castille, malgré les interrogations liées à sa forme physique.

La suite après cette publicité

Ce qui n’a pas empêché son entraîneur de le convoquer pour son premier match (le 8 février contre Villarreal) une dizaine de jours après son arrivée. Un petit quart de jeu face au Sous-marin jaune suivi d’une deuxième apparition un mois plus tard contre l’Athletic (le 8 mars). Un laps de temps qu’avait justifié le coach du club Sergio Gonzalez en évoquant une condition physique encore trop éloignée de ses attentes. Et puis rideau. En raison de la crise du coronavirus, la Liga s’est arrêtée. Et aujourd’hui, si la Ligue espagnole force pour reprendre, tout porte à croire que Ben Arfa va disputer ses derniers matches avec Valladolid si le championnat reprend. Car après, le Français a de fortes chances de devoir se trouver un nouveau challenge.

Ben Arfa n’a pas convaincu

C’est ce que nous a expliqué Arturo Alvarado Sanchez, journaliste suiveur du Real Valladolid pour le quotidien El Mundo. « En principe, il ne restera pas à Valladolid. Le club ne devrait pas compter sur lui pour la saison prochaine. Il est hors de forme et ils savent que ça va lui prendre encore plus de temps pour qu’il retourne une bonne condition physique. Ses agents ont commencé à lui chercher un club dès qu’ils ont vu que le club ne leur répondait pas. Valladolid n’est plus intéressé. Le conserver reviendrait à lui offrir au moins 500 000€ de salaire, ce qui est beaucoup trop pour un club et pour un joueur comme lui. Il n’a pas réussi à les convaincre. » Un choix principalement dicté par la politique sportive voulue par le club, et non par un quelconque problème avec HBA.

« Il s’est bien adapté, les gens s’entendent bien avec lui. Récemment, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, il est allé avec plusieurs joueurs de l’équipe faire des masques. Franchement, il n’y a eu aucun problème avec lui, il s’est parfaitement intégré au sein du vestiaire. Mais Valladolid veut maintenant recruter de jeunes joueurs ou promouvoir ceux de son centre de formation pour les façonner en vue d’une belle revente. C’est le cas avec Salisu (courtisé par l’Atlético, ndlr). Donc l’argent qu’il faudrait mettre pour conserver Ben Arfa sera plutôt investi sur ce genre de joueurs. » Une situation dont semble être au courant la Sampdoria qui a récemment manifesté à nouveau son intérêt pour l’ancien Rennais.



Source de l’article, Matthieu Margueritte 2020-05-04 15:30:00

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link