La suite après cette publicité

«Le plan initial était de faire une saison chez les Spurs et après l’Euro, il me restait encore une année au Real Madrid. Mon plan est de revenir, c’est ce que j’ai prévu. (…) Au cours des dernières années, c’est probablement la meilleure forme physique que j’ai eue. Je pense toujours que lorsque les choses ne vont pas trop bien dans un club, il est bon de s’éloigner, surtout mentalement, de s’éloigner de l’environnement du club.» Cette semaine, Gareth Bale levait le voile sur ses aspirations pour la saison prochaine.

L’ailier gallois clamait en effet son désir de retourner au Real Madrid pour y honorer sa dernière année de contrat. Des déclarations fortes du principal protagoniste, décidé plus que jamais à semer le doute dans l’esprit de Zinedine Zidane. Auteur de cinq réalisations et deux passes décisives cette saison avec Tottenham, Bale semble renaître de ses cendres ces dernières semaines, pour le plus grand bonheur de José Mourinho. Prêté jusqu’en juin prochain au club londonien, l’intéressé ne souhaite donc pas poursuivre l’aventure avec les Spurs.

Le Real Madrid veut se débarrasser de Bale

Mais la volonté de Gareth Bale a vite été tempérée par son agent Jonathan Barnett. Le représentant du Gallois s’est en effet empressé de préciser qu’il était un peu prématuré d’évoquer l’avenir de son client. Car Barnett ne l’occulte pas, le cas Bale reste tout sauf la préoccupation majeure du Real Madrid. Une tendance confirmée par Marca ce samedi. Le quotidien espagnol révèle ainsi que les dirigeants madrilènes estimeraient que le cycle du joueur au Real serait terminé.

Si les hautes sphères de la Casa Blanca scrutent avec attention les performances du principal protagoniste à Tottenham, ces dernières veulent avant tout alléger leur masse salariale. Et un départ de Gareth Bale permettrait aux Merengues d’économiser près de 30 millions d’euros par an… Réduire la voilure sur les salaires constitue l’objectif prioritaire de Florentino Perez qui rêve d’attirer dans ses filets Kylian Mbappé ou Erling Haaland. Une attaque galactique, voilà le désir clairement affiché par le président madrilène pour la saison prochaine. Et Gareth Bale ne possède plus l’étoffe d’un galactique à ses yeux…

Footmercato