Un Classique pour le Trophée des Champions. En ces temps compliqués pour la Ligue 1, cela ne se refuse pas ! Surtout lorsqu’on pense à la victoire de l’OM en championnat au Parc des Princes cette saison. Pour le PSG, désormais entraîné par Mauricio Pochettino, c’était l’heure de la revanche à Lens ce mercredi soir. Malgré une première accélération de Mbappé et une tête d’Icardi non cadrée, le club de la capitale peinait dans les premières minutes à déstabiliser l’arrière-garde olympienne. L’OM, avec Payet en faux numéro 9, tenait la dragée haute à l’armada parisienne mais ne se créait pas particulièrement d’occasions. Paris commençait à accélérer le rythme après 20 minutes de jeu et obligeait les joueurs olympiens à commettre de plus en plus de fautes. Le PSG marquait deux buts signalés à juste titre hors-jeu. Assez fermé mais pas inintéressant, le match était définitivement lancé par le but d’Icardi, parfaitement trouvé par Di Maria en pleine surface. La tête de l’Argentin, entre deux défenseurs olympiens, trompait Mandanda, qui laissait échapper le cuir (1-0, 39e). Icardi était tout proche du doublé en envoyant une mine sur la barre juste avant la mi-temps, après une bonne passe de Mbappé.

La suite après cette publicité

Au retour des vestiaires, AVB remplaçait Mandanda, touché, par Pelé et sortait Payet de l’axe de l’attaque et y plaçait Radonjic. Puis il le remplaçait par Benedetto. Mais l’OM ne parvenait pas à se montrer réellement dangereux malgré quelques situations intéressantes. Le PSG de son côté, jouait sur un rythme plutôt tranquille. Du moins jusqu’à l’entrée en jeu de Neymar à la 65e minute, à la place de Di Maria. Le Brésilien faisait ses débuts dans le PSG de Pochettino et retrouvait un OM qui ne lui avait pas réussi plus tôt dans la saison. Et il tombait très vite à nouveau sur Alvaro, qui récoltait un carton jaune pour deux fautes en quelques minutes le numéro 10. Pour le reste, il ne se passait malgré tout plus grand-chose offensivement des deux équipes. C’est encore Icardi qui amenait un peu d’action en s’échappant à la 83e minute et en allant provoquer la faute de Pelé. Penalty pour le PSG, transformé par Neymar (2-0, 85e). Le club francilien avait fait le plus dur, mais voyait l’OM réduire la marque à la 90e minute. Thauvin centrait, lancé à droite par la recrue Pol Lirola, immédiatement vers Payet qui reprenait subtilement du pied droit et trompait Navas (2-1, 90e) ! L’OM reprenait espoir et mettait la pression durant le temps additionnel mais sans réussite. Le PSG gagne donc ce nouveau Classique, qui débouche sur son premier titre de la saison.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link