Le Paris Saint-Germain devrait être prochainement dans les clous du fair-play financier et pourrait même y rester jusqu’en 2026. Une bonne nouvelle rendue possible par l’augmentation des recettes et qui va permettre de ne pas se limiter lors du prochain mercato estival.

L’élimination prématurée en Ligue des champions face au Bayern Munich a fait mal aux ambitions sportives du PSG. Mais cela ne semble pas avoir ruiné les rêves économiques du club francilien. Comme révélé par le journal Le Parisien et confirmé par RMC Sport ce lundi, le Paris Saint-Germain devrait être en mesure d’être rapidement dans les clous du fair-play financier.

Mieux l’actuel leader de la Ligue 1 devrait y rester (au moins) jusqu’en 2026. Et cela malgré d’importantes pertes sur les dernières saisons. Si cette bonne nouvelle se confirme, le PSG sera libre de toute entrave pour son prochain recrutement lors du mercato estival.

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato en direct

Une belle augmentation des recettes pour le PSG

Adoptée par le Comex de l’UEFA en avril 2022, le nouveau fair-play financier (FSR) autorise les clubs européens à avoir 60 millions d’euros de pertes sur un cycle de trois ans mais les obligera à limiter leur masse salariale à 90% de leurs revenus en 2023-2024, puis 80% et enfin 70% à partir de la saison 2025-2026.

En négociant un accord avec l’instance continentale, avec une amende de dix millions d’euros, l’été dernier, le PSG a promis de limiter son déficit à 60M€ pour 2022-2023 puis d’être au moins à l’équilibre pour 2023-2024 et 2024-2025. Grâce à une nette augmentation, le club présidé par Nasser Al-Khelaïfi devrait réussir à respecter cet engagement.

Au-delà d’une belle augmentation des recettes liées à la billetterie, comme expliqué par le cabinet Deloitte dans son étude « Football Money League » publiée en janvier 2023, le club parisien est le cinquième club d’Europe en matière de chiffre d’affaires malgré des droits TV limités (en comparaison avec les autres grands d’Europe) pour la L1. Selon les projections fournies à l’UEFA, le PSG va même franchir le cap des 800 millions d’euros de recette cette saison.

Pas de restrictions au prochain mercato?

Fort aussi des 200 millions d’euros payés en trois ans par le fonds CVC après l’achat d’une partie filiale commerciale de la Ligue, le PSG va donc avoir une plus grande marge de manoeuvre lors du prochain mercato estival. Sans faire de folies, il faut respecter la règle du fair-play financier sur la gestion de la masse salariale, le Paris Saint-Germain ne sera donc pas limité pour son recrutement.

De la même manière, en restant dans les clous du FSR, Paris s’éviterait une quelconque sanction sportive la saison prochaine en Ligue des champions et pourra bien inscrire 25 noms sur sa liste des joueurs qualifiés. Lors de sa négociation avec l’UEFA, le PSG avait accepté une éventuelle limitation à 23 joueurs en cas de non-respect du fair-play financier.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #PSG #bientôt #dans #les #clous #fairplay #financier #une #bonne #nouvelle #vue #mercato

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)