Le président de Vannes, éliminé par le Paris Saint-Germain en 16e de finale de la Coupe de France (0-4) lundi, a remercié le club parisien de lui avoir laissé la recette.

Le Paris Saint-Germain n’a pas laissé la moindre chance à Vannes d’exister en 16e de finale de la Coupe de France, étrillant logiquement le petit club breton, défait sur le score sans appel de 4-0, lundi. Mais pour le président du Voc Maxime Ray, l’essentiel était ailleurs. Interrogé par nos confrères de Ouest France, il ne retient d’ailleurs « que du positif ».

Les dirigeants du PSG « très respectueux »

« On a affronté une équipe de classe mondiale, a-t-il retenu. On a essayé de faire bonne figure, donc je suis content des joueurs qui n’ont rien lâché. Et notamment en fin de première période et en début de seconde, où on a produit du jeu, on a eu des phases de conservation du ballon, on a eu quelques tirs. Mais on a vu la classe des Verratti et Mbappé. Quand ces deux-là accélèrent, ils sont intouchables. »

Le président du club de quatrième division a également voulu « remercier le PSG », qui a laissé la totalité de la recette au club vannetais, comme le veut la coutume lorsqu’un mastodonte du championnat de France affronte un « petit ».

Mais le geste est loin d’être automatique, ce qui rend d’autant plus appréciable l’élégance parisienne à ses yeux: « On a eu des dirigeants du PSG, notamment Leonardo, qui a été un gentleman, très respectueux », a aimé le président.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #PSG #laissé #recette #Vannes #qui #salue #gentleman #Leonardo

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)