Grand amateur de sport, le Prince William a rencontré l’équipe d’Angleterre avant la Coupe du monde au Qatar. Un soutien qui passe très mal du côté du pays de Galles, lui qui est désormais le Prince de Galles.

C’est un soutien qui passe mal. Le Prince William s’est attiré des remarques acerbes au pays de Galles, où il est en déplacement ce mercredi en tant que Prince de Galles, pour avoir rendu visite aux joueurs de l’équipe d’Angleterre avant leur départ pour le Qatar où ils affronteront… les Gallois au premier tour de la Coupe du monde.

>> Toutes les infos en direct sur le Mondial

Ces critiques interviennent peu après que la passation du titre de Prince de Galles de Charles, devenu roi après le décès d’Elizabeth II, à William, a ravivé les rancœurs côté gallois, où certains estiment que ce titre devrait être accordé à un Gallois, ce qui n’a plus été le cas depuis 1282. « Il peut bien sûr encourager qui il souhaite et en tant que président de la Fédération anglaise de football il est compréhensible qu’il aille rencontrer les joueurs, mais il doit sûrement réaliser qu’arborer le titre de Prince de Galles en même temps est totalement inapproprié », s’est notamment indigné sur Twitter l’acteur gallois Michael Sheen, connu pour ses rôles dans Twilight et Masters of Sex.

« J’encourage les deux (équipes) »

« Aucune gène? Aucune sensibilité au problème? », a-t-il ajouté, en repostant une vidéo dans laquelle on voit William adresser ses encouragements aux hommes de Gareth Southgate avant leur départ pour le Qatar et dire que « le reste du pays est derrière (eux) ». « J’encourage l’Angleterre depuis que je suis très jeune, mais je soutiens le Pays de Galles au rugby et c’est ma façon de faire les choses », a répondu mercredi William. « Je dis à tout le monde que j’encourage les deux (équipes) », a-t-il insisté. « Je dois faire attention avec mes affinités parce que je crains que si j’arrête subitement de soutenir l’Angleterre pour soutenir le pays de Galles, cela ne soit pas correct non plus pour le sport. Je ne peux donc pas faire ça », a encore défendu le Prince.

« Nous pouvons nous accorder sur notre désaccord », lui a simplement répondu Elin Jones, la présidente du Parlement gallois avec qui il visitait le Parlement. Le tirage au sort a placé l’Angleterre et le pays de Galles dans le même groupe (B) de la première phase de la compétition, avec les Etats-Unis et l’Iran. C’est la première fois depuis 1958 que le pays de Galles participe à la Coupe du monde. Le Prince William effectue ce mercredi un déplacement au pays de Galles, où il a rencontré à Cardiff des parlementaires et doit ensuite échanger avec des jeunes. Il s’agit de sa deuxième visite depuis qu’il a été intronisé Prince de Galles. Contrairement à son père Charles en 1969, il a indiqué qu’il ne prévoyait pas de cérémonie d’investiture grandiose.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Prince #William #soutient #lAngleterre #polémique #pays #Galles

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)