Joueur indispensable dans le dispositif de Massimiliano Allegri, l’avenir de Paulo Dybala à la Juventus n’est toujours pas fixé. Sous contrat jusqu’en juin 2022, l’attaquant sera libre, à partir du 1er janvier, de négocier un contrat avec les clubs intéressés. Mais la Vieille Dame semble rester la priorité du joueur.

Considéré comme un prodige pendant son passage à Palerme entre 2012 et 2015, Paulo Dybala (28 ans) était courtisé par les plus grands clubs d’Europe. Voulant rester en Italie, l’attaquant avait choisi la Juventus en 2015 afin de franchir un cap. Une aventure… qui pourrait potentiellement se terminer en juin.

Cette saison sous la direction de Massimiliano Allegri, après des hauts et des bas, l’Argentin retrouve de bonnes sensations avec ses cinq buts et trois passes décisives en 13 matchs de Serie A. Sous contrat jusqu’en juin 2022, la Vieille Dame et le joueur négocient depuis plusieurs mois pour une prolongation de contrat. Mais l’incertitude plane toujours autour de ce dossier.

La presse italienne confiante

Libre de négocier avec le club de son choix à partir du 1er janvier, le cinquième du championnat a peu de temps pour boucler un dossier qui traîne depuis plusieurs mois. Malgré l’urgence de la situation, la presse italienne assure que la signature du contrat n’est qu’une question de temps. Jeudi, Sky Italia a confirmé que le nouveau contrat avec un salaire de 8 millions d’euros (avec des bonus pouvant porter le total jusqu’à 11 millions d’euros) est déjà prêt. Mais rien ne sera signé avant le conseil d’administration prévu pour le mois de février. En attendant cette échéance, tous les renouvellements sont gelés.

En octobre dernier, Fabrizio Romano partageait aussi l’optimisme de Sky dans ce dossier. Le journaliste avait affirmé que les discussions arrivaient à leur terme, et que le contrat de Dybala ira jusqu’en juin 2025. Tout en affirmant que rien n’était signé à cause des derniers détails à régler.

Dybala veut prolonger à la Juventus

Après sept saisons à la Juventus, « la Joya » aurait pu vouloir profiter de sa situation contractuelle pour changer d’air. Mais vu ses dernières déclarations, cette idée n’est pas à l’ordre du jour pour Dybala.

À l’occasion d’un tournoi de tennis à Turin en novembre, l’attaquant était venu soutenir son ami Alexander Zverev. Un moment où l’Argentin avait lâché un gros indice sur son avenir, dans des propos relayés par Sky Italia: « Dans les cinq prochaines années, vous me trouverez ici à Turin. » Un signe de plus qu’un départ est loin d’être sa priorité.





Source link
rmcsport.bfmtv.com #point #sur #situation #contractuelle #Dybala #libre #juin #comme #Dembélé #Mbappé

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)