La DNCG a rétrogradé Bordeaux en National 1 à titre conservatoire ce mardi. La direction du club au scapulaire s’y attendait et va faire appel de cette sanction tout en s’activant pour améliorer la situation financière du club avant une deuxième audition.

Sans être spécialement adeptes de la méthode Coué, les Girondins ne veulent pas céder à l’affolement après leur rétrogradation en National 1, décidée ce mardi par le gendarme financier du foot français. Comme expliqué depuis plusieurs semaines par RMC Sport, la DNCG a sans surprise sanctionné les Girondins à titre conservatoire. Le club dispose désormais de sept jours pour faire appel avant une deuxième audition qui devrait intervenir début juillet.

Les Girondins devraient utiliser ce recours pour gagner du temps. Ce scénario était fortement envisagé par la direction qui était présente ce mardi à Paris pour l’audition. Le président Gérard Lopez et son directeur général Thomas Jacquemier ont été entendus directement par l’instance.

40 millions à trouver avant le mois de juillet

Bordeaux doit réduire un déficit d’environ 40 millions d’euros pour espérer repartir en Ligue 2. Le plan de Gérard Lopez est d’injecter 10 millions par l’intermédiaire de la société Jogo Bonito. Il y aura ensuite l’aide de CVC (8,5 millions) puis celle de la Ligue aux clubs qui descendent (7 millions).

Bordeaux a ensuite estimé pouvoir vendre pour près de 22 millions d’euros de joueurs en plus des économies réalisées sur la masse salariale. Dans les prochains jours, l’enjeu pour les Girondins sera de vendre un maximum pour atteindre ces 22 millions d’euros.

Bordeaux doit vendre rapidement ses joueurs

Plusieurs valeurs marchandes sont sur le départ. Tout juste acheté définitivement par le club bordelais à Boavista, Alberth Elis devrait partir. Idem pour l’attaquant coréen Ui-Jo Hwang qui dispose d’une belle cote en Europe.

Le jeune Sékou Mara intéresse de nombreux clubs depuis sa bonne fin de saison en Ligue 1 et son excellent Tournoi de Toulon avec l’équipe de France U19. En cas d’offre importante, Bordeaux aura bien du mal à le conserver même si le projet du club est d’en faire un homme de base la saison prochaine. Pour l’instant Bordeaux n’a pas bouclé de ventes, quatre jours après l’ouverture du mercato.

JGL avec Nicolas Paolorsi



Source link
rmcsport.bfmtv.com #plan #des #Girondins #pour #éviter #rétrogradation #National #après #décision #DNCG

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)