Après une incertitude pour la Coupe du monde en raison d’une fissure au tendon d’Achille, Presnel Kimpembe a rejoué dimanche lors de la victoire du PSG (5-0) face à l’AJ Auxerre à l’occasion de la 15e journée de Ligue 1. A quelques jours du Mondial, le défenseur parisien a tenu à se montrer rassurant sur son état de santé.

Quelques minutes de temps de jeu avant de retrouver l’équipe de France. Presnel Kimpembe a participé dimanche à la victoire du PSG face à l’AJ Auxerre (5-0) lors de la 15e journée de Ligue 1. Le défenseur du club parisien a remplacé Sergio Ramos à la 75e minute. De quoi montrer des signes rassurants en vue de la Coupe du monde au Qatar.

Sélectionné par Didier Deschamps pour le Mondial, « Presko » se doit d’être prêt pour le premier match des Bleus le 22 novembre face à l’Australie. « Je vais très bien, j’ai eu la chance de rejouer quelques minutes, ça fait du bien. Rien à dire. Il fait beau, il y a du monde, c’était un beau match, on profite, a commenté l’intéressé après la partie face à l’AJA, au micro de Prime Vidéo. Mon rythme? Je suis très bien, sinon je n’aurais pas pu jouer quelques minutes. J’ai rejoué sans appréhension. Je me suis bien préparé pour ça. C’est vrai que j’ai eu des moments difficiles avec ces blessures, mais si je suis revenu sur le terrain c’est que tout va bien. »

Jouer 90 minutes? « Tout est dans la tête »

Touché à la cuisse en début de saison, Presnel Kimpembe a connu des problèmes au tendon d’Achille ces derniers jours, donnant une petite incertitude sur sa présence dans la liste de Didier Deschamps. Mais le champion du monde 2018 n’a pas douté. « Non. Je suis quelqu’un qui aime avancer jour après jour, je n’aime pas les regrets, je donne toujours le maximum pour revenir, a confié le joueur de 27 ans. Ça a été chose faite. » Quant à la possibilité de jouer 90 minutes avec l’équipe de France, le défenseur du PSG assure que « ce n’est pas un souci » car « tout est dans la tête ».

Dans un rôle de remplaçant en 2018, Presnel Kimpembe peut prétendre quatre ans plus tard à une place de titulaire. La première étape, qui consiste à être revenu à temps pour intégrer le groupe, a déjà été assurée. « Bien sûr qu’on est content. On a pensé à cette Coupe du monde depuis un moment, elle était dans un coin de la tête même si on avait des obligations avec le club, a déclaré Kimpembe, sur son envie d’être dans le groupe. La première partie du championnat est passée, on va pouvoir se concentrer sur l’équipe de France. »

« Pas inquiet » quant aux différentes absences pour ce Mondial ou au fait que plusieurs joueurs ont connu des blessures, Presnel Kimpembe estime que la France possède « un vivier incroyable ». Pour défendre leur titre, les Bleus devront se sortir d’une poule également composée du Danemark et de la Tunisie.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #message #rassurant #Kimpembe #qui #rejoué #avec #PSG #avant #Coupe #monde

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)