Avec une vingtaine de joueurs testés positifs au coronavirus, les Girondins ont demandé un report de leur 16e de finale de Coupe de France programmé dimanche face à Brest. Une requête pour le moment refusée par la FFF. Dans l’After Foot ce jeudi, Gérard Lopez n’a pas caché son incompréhension.

« Il doit y avoir une certaine équité. On ne joue pas un double de tennis avec un joueur d’un côté et deux de l’autre. Ça n’a pas trop de sens d’avoir une compétition faussée. » Invité de l’After Foot ce jeudi, Gérard Lopez a fait passer un message clair. Il ne comprend pas pourquoi la Fédération française de football refuse – pour le moment – de reporter le 16e de finale de Coupe de France prévu dimanche entre Bordeaux et Brest, alors que 21 joueurs des Girondins sont indisponibles à cause du coronavirus.

>> Le sport face au coronavirus, toutes les infos en direct

« On maintient une discussion avec la FFF. Un tournoi tronqué n’a pas la même valeur. Le règlement qui existe a été mis en place à un moment où il n’y avait pas 200.000 cas positifs en France. La deuxième chose, c’est qu’on dit que pour les clubs professionnels, la FFF applique ce qui a été décidé par la LFP pour les matchs de Ligue 1 et Ligue 2, mais ce n’est pas le cas. On dit simplement que la Coupe est faussée. Nous on veut jouer le coup à fond, cette Coupe est prestigieuse. A cause du Covid-19, on n’aura pas notre chance de défendre nos intérêts. Je trouve ça un peu dommage. On essaie de faire changer ça », a commenté le président des Girondins sur l’antenne de RMC.

« On ne va pas mettre un gardien en attaque »

Pour constituer une équipe, Bordeaux est confronté à une sacrée difficulté puisque le règlement de la Coupe de France prévoit que « les clubs sont tenus de faire figurer sur la feuille de match au moins sept joueurs ayant pris part à l’une des deux dernières rencontres officielles disputées par leur équipe première ». Avant la trêve, le match de Bordeaux contre Lille en Ligue 1 avait été un temps menacé après l’apparition de neuf cas positifs au Covid-19 au sein des Girondins. Il avait toutefois pu avoir lieu car le club avait pu compter 21 joueurs disponibles, soit un de plus que la limite fixée par la Ligue pour jouer un match de Ligue 1. Concernant la Coupe de France, Gérard Lopez estime qu’il serait très facile de décaler ce Brest-Bordeaux à une autre date.

« Que ce soit nous ou Brest, on ne joue pas de Coupe d’Europe donc on n’est pas tenus par un calendrier particulièrement chargé en dehors de la Ligue 1 », a-t-il indiqué. Dans ces conditions, un forfait des Girondins ce week-end est-il envisageable ? « On ne va pas aller faire du ridicule, on a trop de respect pour cette compétition, a réagi Gérard Lopez. On veut jouer à fond cette compétition, on n’ira pas faire le ridicule à Brest. On ne va pas mettre un gardien en attaque. On ne peut pas faire ça. J’en discuterai avec la direction sportive, l’entraîneur et le médecin. Et puis de ce que j’ai compris, tout le monde n’est pas testé de la même façon. Certains clubs ne testent pas les joueurs de la même façon s’ils n’ont pas de symptômes… Nous on teste nos joueurs non-stop. (…) Au-delà de ça, on ne veut pas ridiculiser la compétition. »

>> Les podcasts de l’After Foot

« Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est le fait de comprendre pourquoi le match ne peut pas être joué à une autre date alors que les deux équipes n’ont pas un calendrier compliqué, et en quoi perdre un match sur forfait, ne pas le jouer ou le jouer de façon ridicule fait grandir le foot et la Coupe de France. (…) Le règlement ne répond pas du tout aux besoins d’aujourd’hui », a fait savoir Gérard Lopez, qui craint aussi d’avoir « un problème » pour la reprise de la Ligue 1 programmée le 7 janvier contre l’OM. « Au niveau de la Ligue, le règlement est plus clair. Elle ne prévoit pas un forfait automatiquement. Ce qui se passe aujourd’hui à Bordeaux, c’est juste une question de temps avant que d’autres effectifs passent par là. Et on fera quoi ? On dira tant pis pour les premiers touchés ? Je ne peux pas dire si ce match de Ligue 1 sera affecté », a-t-il conclu.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #message #fort #Lopez #pour #pas #avoir #une #Coupe #France #faussée

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)