Pour le maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic, la liquidation judiciaire des Girondins de Bordeaux, rétrogradés administrativement en National 1, est un scénario à exclure. L’élu est convaincu que des repreneurs se manifesteront quoi qu’il arrive.

Pierre Hurmic en est convaincu: les Girondins de Bordeaux ne tomberont pas plus bas. Depuis l’annonce de la rétrogradation administrative du club de la Ligue 2 vers le National 1 (troisième division), la menace d’une liquidation judiciaire plane. Si les dirigeants ne parviennent pas à trouver une solution financière pour annuler la sanction prononcée par les instances, la gravité de la situation laisse penser que le club pourrait couler et se retrouver dès la saison prochaine en National 3 (D5). Mais le maire EELV de Bordeaux croit savoir que des investisseurs sont à l’affût pour éviter la catastrophe.

Un feu vert de la DNCG « tout à fait possible »

« Je ne crois pas qu’il y aura de liquidation, j’ai les oreilles qui traînent un peu, je sais que certains sont intéressés par la reprise du club », a-t-il déclaré sans plus de détails, mercredi en marge d’un déplacement. Selon lui, le scénario d’un nouveau plan de financement accepté est « tout à fait possible ». L’élu en a profité pour déplorer la « sévérité de la sanction » infligée par la DNCG, le gendarme financier de la Ligue de football professionnel (LFP).

Les Girondins de Bordeaux, qui ont interjeté appel de la décision de la DNCG, a dit garder « confiance en sa capacité à démontrer la solidité de son projet pour la saison 2022-2023″. Le propriétaire et président Gérard Lopez va devoir convaincre à nouveau sur sa capacité de réengagement (10 millions d’euros), mais surtout sur l’accord avec les détenteurs de la dette du club (estimée à 50 millions d’euros).

En cas d’échec, le club pourrait se diriger vers un dépôt de bilan (cessation des paiements) devant le tribunal de commerce. Il y aurait alors deux options: un redressement avec un repreneur; une liquidation avec dissolution de la structure professionnelle. Dans ce deuxième cas, le club repartirait avec l’équipe amateur actuellement en National 3.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #maire #Pierre #Hurmic #croit #pas #une #liquidation #club

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)