Nous sommes mercredi matin. Le froid commence à s’installer sur Clairefontaine en cette fin novembre. Dernier entraînement pour les joueuses de l’équipe de France avant le départ pour Guingamp. Depuis deux jours, les Bleues se sont retrouvées à l’Institut national de football pour préparer le match décisif pour la qualification pour l’Euro 2022 face à l’Autriche, le plus important depuis le quart de finale perdu au Mondial face aux championnes du monde américaines.

A chaque entraînement, la milieu de terrain Amandine Henry est placée dans le groupe des remplaçantes par Corinne Diacre. Une façon pour la sélectionneure de mettre la pression sur sa capitaine, et de lui réaffirmer son autorité. Le bras de fer continue et la tension n’est pas redescendue. Loin de là.

“Tu me menaces?”

Deux jours avant la confrontation à Guingamp face à l’Autriche, les joueuses sont en pleine séance de musculation à Clairefontaine. C’est alors que, selon nos informations, Corinne Diacre entre dans la salle. Le regard et le pas décidé, la sélectionneure se dirige vers sa capitaine Amandine Henry. Elle lance alors à la milieu de terrain de l’Olympique lyonnais: “Ne t’inquiète pas, tu vas l’avoir ta discussion!” Henry lui répond: “J’espère bien, ce serait bien que l’on puisse discuter!” Diacre rétorque alors: “Dans la vie tout se paye!” La joueuse répond en parlant de façon plus forte: “Tu me menaces ?!”

Sans un mot, la sélectionneure tourne alors les talons. L’incompréhension et le malaise règnent dans la salle de musculation. Un échange brutal et bref qui met en lumière la fracture, le point de non-retour criant entre la sélectionneure et sa capitaine. Un moment qui entre dans une semaine très électrique, où les deux femmes n’ont quasiment pas échangé.

En témoigne la sortie de la capitaine tricolore vendredi soir à l’heure de jeu. Instant où les deux femmes ne se sont pas adressées le moindre regard lorsqu’elles se sont tapées dans la main. Remplacement qui montre également une sorte de désaveu de la part de la technicienne envers la Lyonnaise, qui ne réalisait pas une mauvaise performance face aux Autrichiennes.

Pas de réunion à ce jour

Malgré la qualification obtenue grâce à une victoire convaincante face à l’Autriche (3-0), selon nos informations, la réunion demandée par Amandine Henry n’a toujours pas eu lieu, bien que Noël Le Graët ait déjeuné avec le groupe ce samedi midi. Corinne Diacre, voulant reprendre la main, a fait bien comprendre dans ses déclarations qu’elle déclencherait cette réunion lorsqu’elle en aurait la volonté.

Peut-être d’ici à mardi et le dernier match de qualification face au Kazakhstan. La capitaine vivrait très mal ce rassemblement. Son stress lors de la conférence de presse d’avant-match, jeudi dernier, l’a démontré.



Source de l’article, 2020-11-28 04:40:59

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link