Un choc XXL après deux semaines de trêve internationale. Pour le compte de la 27e journée de Bundesliga, le RB Leipzig (2e, 57 points) et le Bayern Munich (1er, 61 pts), croisaient le fer ce samedi à la Red Bull Arena. Face à l’orge bavarois, les locaux ne devaient pas se manquer pour revenir à un point et rester dans la course au titre. Car de leur côté, les Bavarois voulaient frapper un grand coup en prenant leurs distances. Surtout, il fallait préparer de la meilleure des manières la venue du PSG mercredi en quart de finale aller de Ligue des Champions. Privé de Lewandowski, Hans-Dieter Flick optait pour Choupo-Moting en pointe, avec un trio Sané-Müller-Coman derrière lui. En face, Julian Nagelsmann sortait un 3-5-2 avec Nkunku et Forsberg devant.

La suite après cette publicité

Après le match nul très spectaculaire à l’aller à l’Allianz Arena (3-3), on attendait forcément du spectacle ce soir. Malheureusement, les premières minutes n’étaient pas du tout emballantes. Face à une équipe du RB Leipzig très pressante, les champions d’Allemagne avaient du mal à ressortir proprement le ballon. Les joueurs de Julian Nagelsmann n’arrivaient cependant pas à être dangereux sur le but de Neuer. Un début de match pauvre techniquement et la seule réelle tentative était l’œuvre de Sabitzer, mais celle-ci partait dans les tribunes (19e). Finalement, un peu contre le cours du jeu, le Bayern Munich frappait en premier.

Des Bavarois bousculés en seconde période

Trouvé dans la surface sur la droite, Müller éliminait facilement Adams avant de servir Goretzka en retrait. Arrivé lancé, le milieu allemand fusillait le pauvre Gulacsi pour l’ouverture du score (38e, 0-1). Désormais lancés, les champions d’Europe en titre insistaient avant la pause mais Gulacsi sauvait son équipe devant Sané (43e) et Choupo-Moting (44e). Le RBL devait réagir en seconde période et Julian Nagelsmann remplaçait Forsberg par Kluivert à la pause. Et sur la pelouse, les locaux prenaient les choses en main. Omniprésents dans le camp bavarois, Nkunku et les siens poussaient avec une tentative non cadrée du Français (48e) et une de Sabitzer (50e). Comme ses coéquipiers, l’Espagnol Dani Olmo voulait égaliser mais ça ne donnait rien (50e, 52e).

Le Bayern Munich était clairement étouffé au retour des vestiaires. Il fallait aussi un excellent Neuer pour éviter aux visiteurs de prendre un but puisque le portier allemand réalisait une claquette sur un tir de Sabitzer (59e). La tempête passée, les Bavarois retrouvaient quelques couleurs sans toutefois être dangereux. Le turnover commençait pour Hansi Flick alors que Julian Nagelsmann cherchait la solution pour revenir. Finalement, Musiala manquait le break (75e) avant une autre parade de Gulacsi (77e). Bousculé, le Bayern Munich tenait et s’imposait sur la plus petite des marges pour prendre 7 points d’avance en tête. De quoi faire le plein de confiance avant la réception du PSG même si pour le contenu, on repassera.

Le classement de Bundesliga ici.

Footmercato