Entraîneur de l’Atlético Madrid depuis dix ans, Diego Simeone est le coach ayant la plus grosse longévité des cinq grands championnats. Pour l’occasion, son club a publié une vidéo pour revisiter les souvenirs.

Une vidéo qui redonne le sourire. Alors que l’Atlético est au plus mal en championnat, avec quatre défaites consécutives, les champions d’Espagne fêtent les dix ans de règne de Diego Simeone. Arrivé sur le banc le 23 décembre 2011, l’entraîneur argentin n’a pas traîné pour devenir une légende des Colchoneros, champions d’Espagne en 2014 et 2021. Le club lui a d’ailleurs rendu hommage dans une vidéo de 13 minutes, qui retrace sa décennie à Madrid.

>> Ecoutez l’épisode exceptionnel du podcast After Galaxy sur la décennie Simeone à l’Atlético

Une longévité qui n’étonne pas le principal intéressé. « La vérité, c’est que je me suis préparé pour arriver à ce moment. Je me suis renseigné dès le premier jour où j’ai quitté l’Atlético en tant que footballeur en sachant à quoi me préparer pour qu’un jour apparaisse la possibilité de revenir, a expliqué El Cholo. C’était un défi mais je crois que ce sourire reflète un peu la joie intérieure que j’ai ressenti en étant dans le lieu où j’ai eu travaillé. »

Le succès en Ligue Europa, les débuts au Wanda Metropolitano

Avec deux Liga, Diego Simeone a non seulement permis à l’Atlético de se mêler à la lutte pour le championnat en compagnie du Barça et du Real, mais aussi de permettre aux Colchoneros de revenir au premier plan sur la scène européenne, avec deux finales de Ligue des champions perdues face au Real (2014, 2016), mais deux victoires en C3 et en Supercoupe d’Europe (2012, 2018). « La demi-finale de la Ligue Europa 2018 contre Arsenal au Wanda Metropolitano fût l’un des matchs symboliques, qui nous a permis de disputer une nouvelle finale. Il n’y a aucun doute que nous avions besoin de gagner la Ligue Europa à nouveau parce que nous avons été sortis en phase de groupe de la Ligue des champions pour la première fois en 10 ans », a poursuivi le coach argentin.

Diego Simeone a également eu un petit clin d’oeil pour l’ancien stade de l’Atlético, détruit à partir de la saison 2017-2018. « Vicente Calderon sera pour tous un lieu de force, où il était difficile de venir pour l’équipe adverse. Nous nous sentions comme des Indiens dans notre lieu de conquête. Personne n’oubliera le Calderon », a conclut Simeone, qui espère avoir des jours meilleurs, alors qu’il connaît sa première crise en dix ans règne.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #lAtlético #fête #les #dix #ans #règne #Diego #Simeone

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)