Alors qu’il a passé six ans à Manchester United, Cristiano Ronaldo serait sur le point de rejoindre le club rival de City. Depuis son départ d’Angleterre en 2009, il avait pourtant régulièrement clamé son amour pour son ancien club.

Il pourrait finalement se laisser tenter par le voisin et rival. Mais avant d’être évoqué à Manchester City, CR7 avait marqué les esprits juste à côté. Arrivé dans la peau d’un gamin à Manchester United, à l’été 2003, Cristiano Ronaldo en est parti six ans plus tard en étant le joueur le plus cher de la planète. Entre temps, il a tout gagné, jusqu’à la Ligue des champions en 2008, et développé une relation fusionnelle avec son manager Alex Ferguson. Son rêve de rejoindre le Real Madrid a mis fin à son histoire sportive avec les Red Devils, mais le club mancunien a toujours occupé pour lui une place particulière.

Cinq ans après son transfert pour 94 millions d’euros, il s’exprimait au micro de la chaîne MUTV. « J’aime Manchester, tout le monde le sait. Manchester est dans mon cœur, expliquait-il. Les supporters ont toujours été incroyables avec moi et j’espère pouvoir revenir un jour. » L’occasion de porter à nouveau le maillot de United ne s’est pas présentée depuis, mais les déclarations d’amour de Ronaldo ont continué.

Le Portugais n’a cessé de parler de Manchester United comme de sa « deuxième famille », restant toujours évasif sur un potentiel retour, mais ne fermant jamais la porte. « Rien n’est impossible », disait-il encore en 2017, alors que son histoire avec le Real s’approchait de la fin et que la rumeur d’un come-back dans le nord de l’Angleterre refaisait surface.

Des retours marqués à Old Trafford

Si le le retour sous les couleurs de MU n’a jamais eu lieu, chaque visite de CR7 à Old Trafford a créé l’évènement. En 2013, pour une rencontre de Ligue des champions entre Manchester United et le Real Madrid, il avait reçu un traitement incroyable du public, avec ovation et chants à sa gloire. « C’est fou qu’ils chantent encore mon nom », avait-il réagi.

Ce jour-là, Ronaldo avait marqué le but décisif en deuxième période mais il avait refusé de célébrer. Par la suite, il est aussi revenu dans « son » stade avec le Portugal, pour une rencontre internationale contre l’Argentine de Lionel Messi, puis avec la Juventus, de nouveau en Ligue des champions, en 2018. Des rencontres toujours chargées en émotion.

Tevez, Cole ou Law ont joué dans les deux clubs

Si Ronaldo a bien changé depuis son départ il y a douze ans, les supporters de Manchester United se rappellent du joueur qu’il était, ailier gauche à l’époque, virevoltant et beaucoup plus dribbleur qu’aujourd’hui. Depuis son côté, il avait signé une saison 2007-2008 exceptionnelle avec 31 buts en championnat. Numéro 7 dans le dos, il avait pris dignement la succession de Best, Cantona ou Beckham avant de laisser le flambeau.

Pour les habitués de Old Trafford, il est donc difficile d’imaginer leur ancienne star avec la tunique de l’équipe rivale. « J’aurais le cœur brisé, complètement, assure Andy Goldstein, présentateur pour MUTV. S’il va à City, je regarderais Ronaldo en pensant que ce qu’il a fait pour United ne vaut rien. Ronaldo ne devrait pas vouloir aller là-bas. »

Le Portugais ne serait pas la première star de United à rejoindre l’ennemi. Denis Law, Andy Cole, Peter Schmeichel ou Carlos Tevez l’ont fait avant lui. Mais tous n’avaient pas eu le même discours d’attachement vis-à-vis des Red Devils. S’il dispute son prochain match à Old Trafford avec la tunique de Manchester City, l’accueil des supporters sera bien moins chaleureux que depuis douze ans.

Robin Wattraint Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #lamour #presque #éternel #entre #Manchester #United #Ronaldo #qui #pourrait #rejoindre #City

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)