Cet Euro Espoirs s’achevait ce dimanche soir avec la finale opposant l’Allemagne et le Portugal. Deux nations qui ont fait grosse impression tout au long de la compétition. Les jeunes Portugais, qui restaient sur 12 victoires consécutives toutes compétitions confondues (la dernière défaite remonte à octobre 2019) affrontaient les jeunes Allemands, vainqueurs de l’Euro U21 en 2017 et qui disputaient leur troisième finale consécutive au Stadion Stožice de Ljubljana. Après avoir battu la Croatie, l’Angleterre, la Suisse, l’Italie en quarts de finale et l’Espagne en demi, le Portugal était opposé à l’Allemagne donc le parcours était plus complexe avec notamment deux matchs nuls durant les phases de groupes, face aux Pays-Bas et à la Roumanie. En quarts de finale, la Mannschaft avait dû aller jusqu’aux penalties face au Danemark pour passer en demi-finales avant de se défaire péniblement des Pays-Bas (1-2).

La suite après cette publicité

En début de match, l’inévitable Dany Mota tricotait sur son côté gauche et réussissait à trouver Tiago Tomas dans la surface mais le jeune attaquant du Sporting voyait sa frappe passer à quelques centimètres du cadre (7e). Première réelle occasion pour le Portugal. Cinq minutes plus tard, Diogo Dalot s’incrustait dans la surface et tentait un enroulé bien senti après une jolie séquence de dribbles mais la jeune garde allemande parvenait à détourner la frappe de justesse. Nouvelle alerte made in Portugal dans ce premier acte. La réponse de la Mannschaft arrivait à la 14e minute avec cette frappe lumineuse de l’inévitable Florian Wirtz, seulement 18 ans, auteur de deux buts en demi-finale face aux Pays-Bas, qui était détournée mais qui touchait la barre transversale sans pour autant réussir à dépasser la ligne de but.

Et à la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne !

Toujours 0-0 mais de belles occasions des deux côtés, notamment pour l’Allemagne qui se créait une nouvelle occasion avec ce ballon piqué de Lukas Nmecha, le buteur d’Anderlecht, qui obligeait Diogo Costa à s’employer et à avoir la main ferme pour empêcher l’ouverture du score de l’Allemagne. Le portier de Porto devait de nouveau sortir une parade à la 29e minute de jeu suite à cette frappe cadrée de Arne Maier. En toute fin de première période, Vitor Fereira, bien lancé en profondeur par Dany Mota, se retrouvait seul face à Finn Dahmen mais ne parvenait pas trouver la solution et gâchait une énorme occasion de but en voulant trop dribbler (45e). 0-0 à la pause entre les deux jeunes équipes, pas de but mais d’importantes occasions et un match plutôt animé et décousu.

En seconde période, l’ancien lillois Rafael Leão entrait en jeu à la place de Dany Mota, pourtant intéressant dans ce match. Et le compteur se débloquait enfin à la 48e minute de jeu grâce à Lukas Nmecha. Trouvé dans la surface par le latéral droit Ridle Baku, l’ancien joueur de Manchester City dribblait Diogo Costa et poussait le cuir au fond des filets. 1-0 pour l’Allemagne. Après avoir encaissé l’ouverture du score, le Portugal tentait de revenir mais se montrait trop imprécis à l’image de ce centre de Diogo Dalot dans la surface qui ne trouvait personne (67e). Ce même Portugal était sur le point d’imploser à la 72e minute de jeu alors que Karim Adeyemi se retrouvait tout seul face à Diogo Costa mais manquait son face-à-face avec le dernier rempart portugais. Seulement une minute plus tard, Lukas Nmecha, à l’extérieur de la surface, armait une frappe puissante et cadrée qui obligeait Costa à se déployer. Le 2-0 n’était plus loin. Adeyemi, encore lui, butait une seconde fois dans la surface sur un Costa décidément précieux ce soir, à la 80e minute de jeu. Le gardien de 21 ans a réalisé un bon match, malgré le but encaissé, et a longtemps maintenu son équipe en vie. Et finalement, Giorgi Kruashvili, l’arbitre de la rencontre, sifflait la fin du match. Victoire de la jeune Mannschaft qui s’impose 1-0 face aux Portugais. Malgré une superbe série et un Euro remarquable, le Portugal perd après douze victoires consécutives et échoue sur la dernière marche de la compétition.

Footmercato