L’Allemagne et l’Italie, qui ont respectivement dominé la Roumanie et la Bulgarie ce dimanche, réalisent un départ parfait dans les qualifications à la Coupe du monde 2022. Dans le groupe des Bleus, l’Ukraine a été accrochée par la Finlande.

Il faudra encore du temps (et beaucoup de victoires) à la Mannschaft pour digérer l’humiliant 6-0 encaissé en novembre dernier contre l’Espagne en Ligue des nations. Mais la confiance revient peu à peu dans les rangs allemands. Trois jours après avoir balayé une pâle équipe d’Islande (3-0), la sélection de Joachim Löw – qui quittera son poste à l’issue de l’Euro – s’est imposée en Roumanie ce dimanche (1-0), dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2022. Un résultat qui lui permet de reprendre la tête du groupe J, à égalité de points avec l’Arménie.

Sérieux et appliqués, les Allemands ont fait la différence en première période grâce à Serge Gnabry, bien trouvé dans la surface par Kai Havertz. Florin Nita, l’expérimenté portier du Sparta Prague, a ensuite sorti le grand jeu pour éviter aux siens de sombrer à domicile. Avec Alessandro Florenzi et Marco Verratti titulaires, l’Italie a également décroché une deuxième victoire de suite dans ces éliminatoires. Nettement dominatrice à défaut d’être flamboyante, la Nazionale a assuré l’essentiel en Bulgarie (2-0) avec des réalisations d’Andrea Belotti et Manuel Locatelli. Les joueurs de Roberto Mancini sont solidement installés à la première place du groupe C.

Lewandowski s’amuse, l’Ukraine accrochée

Robert Lewandowski, qui ne se repose donc jamais, a lui signé un doublé pour aider la Pologne à dominer Andorre (3-0) à Varsovie. Toutes compétitions confondues, en club et en sélection, la machine à marquer du Bayern Munich en est à 21 buts inscrits rien qu’en 2021. Tout simplement monstrueux. Il sera à nouveau très attendu mercredi pour le choc du groupe I face à l’Angleterre, à Wembley. Un autre cador du football européen s’est illustré ce dimanche : Zlatan Ibrahimovic. Revenu en sélection après quatre ans et demi d’absence, l’ancien buteur du PSG a donné une nouvelle passe décisive lors du large succès suédois au Kosovo (3-0). Avec six points au compteur, la Suède domine le groupe B devant l’Espagne.

Les Bleus, eux, retiendront surtout le nul concédé par l’Ukraine face à la Finlande (1-1). La sélection d’Andriy Shevchenko a craqué en fin de match sur un penalty transformé par Teemu Pukki, avant-centre de Norwich et tube de l’été 2019 en Angleterre. Après deux journées, la France est en tête du groupe D avec deux points d’avance sur la Finlande et l’Ukraine. Suivent la Bosnie-Herzégovine et le Kazakhstan.

Source de l’article, 2021-03-28 22:53:17