Entre Karim Benzema et l’équipe de France, l’aventure s’est arrêtée en 2015. Il ne devrait plus jouer en équipe de France d’ici à la fin de sa carrière. “C’est un immense gâchis”, a estimé le président du Real Madrid Florentino Pérez, interrogé sur le sujet dimanche soir, sur Europe 1. “Se priver de la présence de l’un des meilleurs joueurs du monde, c’est une situation que personne ne peut comprendre”, a poursuivi le patron du club madrilène. 

“Je voudrais mettre en valeur son comportement qui a été exemplaire, a-t-il appuyé. C’est un joueur très apprécié de tous ses camarades. Benzema représente les valeurs comme le professionnalisme, l’engagement, l’humilité. Je voudrais signaler que Benzema n’a jamais été expulsé d’un terrain, nous sommes très fiers de lui. Tout ce que je peux dire de Karim est positif. C’est pour ça que je ne comprends pas pourquoi il ne joue pas en équipe de France.”

L’actuel attaquant du Real Madrid n’a plus été appelé chez les Bleus depuis sa mise en examen fin 2015 dans l’affaire du chantage à la sextape exercé sur Mathieu Valbuena, pour laquelle il a récemment été renvoyé en correctionnelle. Benzema avait accusé le sélectionneur d’avoir cédé à une partie raciste de la France en refusant de le sélectionner pour l’Euro 2016. Une déclaration qui avait jeté de l’huile de feu.

Deux jours après cette interview dans Marca, la résidence bretonne du sélectionneur avait été vandalisée, avec un tag le traitant de “raciste”. Un épisode que Didier Deschamps n’oubliera jamais: “C’est une trace. Même si avec le temps ça s’apaise un peu, je ne peux pas oublier. Ce n’est pas lié qu’à Karim Benzema. Il y a des déclarations d’autres personnes aussi qui ont amené à ce fait violent et qui touchent ma famille.”

Djaziri attaque Le Graët

Karim Djaziri, l’ancien conseiller de Karim Benzema, ami de toujours de l’international français, qu’il continue d’accompagner dans sa carrière, estime que l’absence de Karim Benzema n’est pas le fruit d’un choix du sélectionneur: “Pourquoi il en voudrait à Karim ?, s’est-il interrogé sur Europe 1. Ce n’est pas possible. Il aime le foot, il sait que s’il ramène Karim dans son équipe, elle est meilleure. Karim sait qu’il n’est pas responsable (de sa non-sélection en 2016).”

La décision viendrait de tout en haut, selon le conseiller de Benzema. L’actuel président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, candidat à sa propre réélection, serait à l’en croire le principal responsable de cette situation.

“S’il l’aimait vraiment… Je l’ai appelé un an après l’Euro 2016 pour lui demander…  Je le suppliais presque, a confié Djaziri. On dit que ce sont deux têtes dures, Deschamps et Benzema, est-ce que vous ne pourriez pas rapprocher leurs deux positions ? Il m’a dit ‘non, non, non’. Deschamps n’en veut pas à Karim, cet argument ne tient pas. Si Deschamps ne prend pas Karim, c’est parce que Le Graët ne veut pas. Le Graët m’a parlé d’une façon peu respectueuse. Ce n’est pas possible qu’une personne comme ça reste à la tête de la Fédération.”



Source de l’article, 2021-01-31 09:28:10

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link