« Je suis là, je suis dans le projet pour une 4e année. Les 50 ans du club, c’est une année importante aux yeux du club, des supporters, je serai là quoiqu’il arrive. Je vais essayer de ramener des trophées avec l’équipe ». Mardi soir, à la mi-temps de PSG-Celtic, Kylian Mbappé confirmait qu’il restait au Paris Saint-Germain pour la saison 2020-2021. Évidemment une bonne nouvelle pour le club de la capitale, mais aussi un futur moment de tension à prévoir pour les dirigeants. Car le contrat de l’attaquant français âgé de 21 ans s’achève en juin 2022. L’été prochain, il n’aura donc plus qu’un an de bail, une situation dans laquelle aucun club ne souhaite se retrouver avec un joueur de ce niveau.

La suite après cette publicité

Dès lors, l’objectif est clair pour la direction du PSG. Comme l’affirme Le Parisien, qui consacre un long article à l’avenir de l’international tricolore, les consignes en provenance de Doha au Qatar sont claires comme de l’eau de roche : il faut prolonger le contrat de Kylian Mbappé coûte que coûte. Les Qataris souhaitent que le buteur évolue au moins jusqu’au Mondial 2022 avec le PSG et qu’il ne se retrouve évidemment pas en fin de contrat, alors que sa valeur pourrait grimper encore et encore.

Mbappé pas pressé de prolonger

Meilleur buteur de Ligue 1 depuis deux saisons (à égalité en 2019-2020 avec Wissam Ben Yedder), Mbappé ne doit pas être vendu en dessous de 250 M€. La barre des 300 M€ est même espérée. Ce n’était clairement pas à attendre pour cet été au regard de la crise sanitaire. Mais d’ici deux ou trois ans, qui sait ? Qu’en pense le joueur ? Il ne souhaite pas se presser et une prolongation n’est pas à l’ordre du jour. Ce qui n’empêche pas son entourage d’en discuter déjà avec la direction du club.

Mbappé se sait à un carrefour important : s’il ne prolonge pas, il sera en position de force pour négocier un départ l’été prochain. S’il accepte de signer une extension de bail, il pourrait exploser le record, à terme, du plus gros transfert de l’histoire, devant Neymar. Sensible à la dimension historique, l’attaquant va soupeser ses options. Et peut-être jouer malgré lui avec les nerfs des décideurs parisiens.



Source de l’article, Aurélien Léger-Moëc 2020-07-22 18:25:30

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link