Pas un jour ne passe sans que l’on évoque la situation de l’Olympique de Marseille. Après le départ d’Andoni Zubizarreta, jeudi dernier, le directeur sportif de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, le président du club, fait tout son possible (semble-t-il) pour essayer de conserver son entraîneur, André Villas-Boas (42 ans), qui avait lié son avenir à celui du dirigeant espagnol. Ainsi, le dauphin du PSG cette année a proposé une prolongation de contrat au Portugais.

La suite après cette publicité

Dans un communiqué publié ce mardi, le club a expliqué exactement ce qu’il a offert à son entraîneur. « Lundi 18 en fin de journée, le club a fait parvenir à André Villas-Boas une proposition de prolongation de contrat de 2 ans (saisons 2021/22 et 2022/23) + 1 année en option (2023/24), si l’OM est qualifié en Champions League cette année-là », peut-on ainsi lire sur le site internet de l’écurie marseillaise.

L’OM veut se couvrir

Les Phocéens ont d’ailleurs justifié leur mouvement : « depuis 20 ans, seuls 3 entraîneurs ont bénéficié d’un engagement contractuel de 4 ans ou plus : Didier Deschamps, Rudi Garcia et aujourd’hui André Villas-Boas avec cette proposition. Cela démontre tout d’abord la volonté du club de créer les conditions d’une stabilité sans laquelle rien de solide ne peut être construit sur le long terme dans le football et notamment à l’Olympique de Marseille. »

Reste maintenant à connaître la position de l’ex-entraîneur de Tottenham et Chelsea toujours sous contrat avec l’OM jusqu’en 2021, sur une seconde proposition de contrat, la première ayant été, semble-t-il, refusée selon diverses sources. Avec ce communiqué, l’Olympique de Marseille semble aussi rejeter les torts sur son coach, qui, de son côté, joue aussi, apparemment la montre pour décider de son avenir.





Source de l’article, Constant Wicherek 2020-05-19 17:00:48

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link