Voilà qui a dû faire bondir encore un peu plus Jean-Michel Aulas. Toujours au front pour tenter de faire revenir la fédération sur sa décision de stopper le championnat, le président lyonnais a sans doute été un peu amer à la lecture de l’entretien de Philippe Piat à L’Equipe. Le co-président de l’UNFP révèle qu’une date de reprise de la Ligue 1 était prévue par les instances du foot. «Il y a un élément capital qui a joué sur l’arrêt de la L1. La LFP était prête à reprendre le 17 juin. C’est le courrier de Canal + annonçant la rupture du contrat sur les droits télé, peu avant un conseil d’administration (dans l’après-midi du 30 avril, ndlr), qui a été la goutte d’eau.»

Pendant qu’en France, nous décidions de mettre fin à la saison, les autres grands championnats prenaient le temps d’étudier des solutions de secours. A ce jour, seule la Bundesliga a repris alors que l’Espagne souhaite reprendre le 12 juin. L’Italie et l’Angleterre sont encore en train de déterminer une date de retour à la compétition et réfléchissent à l’élaboration d’un protocole médical. «C’est l’avenir qui dira qui a eu raison, qui a eu tort. Pour moi, il y a toujours un danger et il faut qu’il soit soupesé» explique Piat avant de répondre aux déclarations de ce matin de Jean-Michel Aulas. «On verra à la fin si on est des cons.»

Source de l’article, Maxime Barbaud 2020-05-25 00:01:39

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link