Mediapro, par la voix de son patron Jaume Roures, a expliqué, après avoir demandé un délaie de paiement sur son échéance en date du 5 octobre, qu’il souhaitait renégocier les droits TV de la saison en cours à la baisse avec la Ligue de Football Professionnel. L’instance vient de réagir officiellement, via un communiqué.

«Suite aux articles de presse parus ce jour, la LFP confirme que Mediapro a demandé le 24 septembre 2020 un délai de paiement sur l’échéance des droits audiovisuels de Ligue 1 et de Ligue 2 en date du 5 octobre 2020. La LFP a signifié par courrier qu’elle refusait d’accorder un délai de paiement à Mediapro. La LFP a désormais pour priorité d’être en capacité d’assurer le paiement aux clubs de l’échéance en date du 17 octobre 2020. La LFP ne fera aucun autre commentaire», peut-on lire. Un sacré bras de fer s’annonce.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link