Présent ce vendredi en conférence de presse, à deux jours de la réception de Bordeaux en clôture de la deuxième journée de Ligue 1, Jorge Sampaoli est revenu sur l’arrivée de Lionel Messi au PSG. Le coach argentin de l’OM apprécie la lumière que son compatriote va mettre sur notre championnat mais regrette un écart de compétitivité qui grandit encore entre Paris et ses rivaux.

Le suspense est-il déjà mort? Le titre déjà attribué? En ajoutant l’énorme cerise Lionel Messi sur un gâteau qui avait déjà grossi avec les nouveaux ingrédients Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi, Gianluigi Donnarumma et Sergio Ramos, le PSG propose un menu sans doute bien trop indigeste pour le reste de la Ligue 1. Si le foot reste le foot, avec sa part d’incertitude, et que Lille a prouvé la saison dernière (comme Monaco en 2017) en allant chercher le titre que rien n’était perdu d’avance quand on possède le talent pour, le club parisien semble bien son propre et seul vrai ennemi sur la route d’un dixième sacre national annoncé.

« Le pouvoir est plus fort que la justice »

Une situation qui peut inquiéter sur le court comme sur le moyen et long terme pour la compétitivité – et donc l’attractivité, par ricochets – de notre championnat. « La différence augmente chaque année, a constaté Jorge Sampaoli, l’entraîneur argentin de l’OM, ce vendredi en conférence de presse en réponse à une question sur ce thème. Pour moi, le pouvoir est plus fort que la justice. Avec l’arrivée du meilleur joueur du monde, la différence avec les autres clubs a encore augmenté alors qu’elle était déjà très grande. Ils avaient déjà une différence de budget avec les autres équipes et beaucoup de joueurs de très grande qualité. Là, ça va multiplier la différence avec les autres équipes. »

Le coach olympien, qui prépare la réception de Bordeaux ce dimanche soir (20h45) en clôture de la deuxième journée de L1, aime la lumière apportée sur la compétition par l’arrivée de Messi mais espère surtout que les choses pourront changer à l’avenir pour ne pas en faire un « one-équipe show »: « Tout le monde va regarder la Ligue 1 avec Lionel Messi mais c’est vrai que cette différence ne va pas cesser d’augmenter. Et pour moi, ça veut aussi dire que la justice s’éloigne et on espère que dans le futur, des clubs historiques comme l’OM ou d’autres puissent avoir les mêmes possibilités budgétaires que le PSG pour qu’il y ait plus d’équité, moins de différences entre ces clubs. »

« Motivation spéciale »

Ancien sélectionneur de l’Argentine, où il a côtoyé le néo-Parisien pendant quinze rencontres jusqu’à la défaite contre les Bleus en huitième de finale du Mondial 2018, Sampaoli s’était réjoui de l’arrivée de l’ancien Barcelonais au PSG avant même sa signature officielle. « Ce serait super car on parle du meilleur joueur au monde qui évoluerait en France, avait-il lancé dimanche soir après la victoire renversante de son OM sur Montpellier (3-2). Cette arrivée fera beaucoup de bien. Le monde entier aura les yeux rivés sur la Ligue 1. J’espère que tout se passera bien avec lui, qu’il sera heureux ici et qu’il prendra du plaisir dans ce championnat compétitif, difficile et çà part. Pour nous, ce sera une motivation spéciale. » Mais aussi une difficulté de plus pour faire tomber l’ogre parisien.

AH avec Florent Germain à Marseille



Source link
rmcsport.bfmtv.com #justice #séloigne #Sampaoli #philosophe #sur #une #déséquilibrée #après #larrivée #Messi

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)