Recep Tayyip Erdogan juge “politique” la décision de déplacer la finale de la Ligue des champions qui opposera, le 29 mai, Manchester City à Chelsea (à suivre sur RMC Sport).

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié ce mercredi de “politique” la décision de l’UEFA de déplacer la finale de la Ligue des champions d’Istanbul à Porto. “A mon avis, ils ont pris une décision politique”, a déclaré Erdogan dans un discours télévisé. “Je l’appelle politique parce que nous avons été informés il y a deux ans de la décision que la (finale de la) Ligue des champions serait jouée en Turquie”, a-t-il ajouté.

L’UEFA a annoncé jeudi dernier que la finale de la C1 entre Manchester City et Chelsea serait jouée à Porto au lieu d’Istanbul, dans l’espoir de permettre aux supporters anglais d’y assister. L’annonce est intervenue après que le gouvernement britannique a placé la Turquie sur une liste rouge de voyage par rapport à la pandémie de coronavirus.

Une finale à Porto et avec du public

Erdogan a souligné mercredi que le changement de lieu était intervenu après que “deux équipes du championnat britannique ont obtenu le droit de jouer la finale”. L’Angleterre a d’ailleurs tenté de décrocher la timballe, notamment au moment où le gouvernement britannique a placé la Turquie sur liste rouge concernant la situation sanitaire sur place.

C’est finalement Porto qui a hérité de la finale de Ligue des champions, qui se tiendra le 29 mai prochain (à suivre sur RMC Sport). Un match 100% anglais qui se jouera avec du public. 12.000 supporters britanniques – 6.000 pour Chelsea, 6.000 pour Manchester City – vont en effet pouvoir assister à la rencontre.

Source de l’article, 2021-05-19 22:17:13