Les dirigeants parisiens avaient sollicité mercredi la FFF afin de faire jouer le 16e de finale de Coupe de France du 3 janvier prochain contre Vannes (N2) au Moustoir, à Lorient, invoquant des raisons de sécurité. Demande refusée par l’instance, ce jeudi.

Ce n’est évidemment pas la sale soirée qu’a passée le Paris Saint-Germain, mercredi à Lorient, qui a motivé sa demande. Ce sont plutôt des raisons liées à la sécurité qui ont poussé le club parisien à adresser une demande formelle à la Fédération française de football (FFF), pour disputer son 16e de finale de Coupe de France au Moustoir.

L’enceinte des Merlus où le PSG a eu toutes les peines du monde à arracher le point du match nul (1-1), lors de la 19e journée de Ligue 1. Alors qu’une forte affluence est attendue pour sa prochaine rencontre de Coupe, le 3 janvier (21h10) face à Vannes, club de National 2, les dirigeants parisiens souhaitaient se voir jouer le match plutôt à Lorient, à 60 kilomètres de là.

Demande adressée mercredi, et refusée par la FFF ce jeudi – qui a également acté l’inversement de la rencontre Vitré (N2)-Nantes, qui se jouera ainsi à la Beaujoire. L’instance a décidé de maintenir la rencontre au stade de la Rabine, 9 500 places, où le PSG se déplacera donc pour tenter de rallier les 8es de finale de la compétition. Et lancer de la meilleure manière son année 2022.

Romain Daveau, avec Arthur Perrot



Source link
rmcsport.bfmtv.com #FFF #retoque #demande #PSG #qui #jouera #bien #son #16e #finale #Vannes

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)