Alors que Gylfi Sigurdsson a disparu des terrains après avoir été accusé de pédocriminalité, les démissions au sein de la Fédération islandaise se sont succédé après la révélation de plusieurs agressions sexuelles commises par des internationaux.

Le football islandais est dans un trou noir. Alors que Gylfi Sigurdsson a disparu des terrains de foot depuis cinq mois, soupçonné de faits de pédocriminalité, la Fédération islandaise est en plein cauchemar. En août dernier, le président du comité exécutif de la Fédération, Gudni Bergsson, a démissionné, soupçonné d’avoir couvert Kolbeinn Sigthorsson, auteur présumé d’une agression sexuelle dans une boîte de nuit de Reykavik en 2017, alors qu’il évoluait au FC Nantes. Suspendu par son club de Göteborg « dans l’attente d’une enquête interne », l’attaquant a reconnu ne pas avoir eu « un comportement exemplaire ».

Quinze démissions au sein de la Fédération

En plus du président, ce ne sont pas moins de quinze personnes, soit la totalité du comité exécutif de la Fédération islandaise, qui ont démissionné après une réunion de cinq heures organisée après la révélation de l’affaire Sigthorsson. Sur la chaîne de télévision RUV, son accusatrice avait révélé que sept joueurs islandais auraient commis des actes condamnables. The Athletic confirme qu’une première enquête avait été ouverte dès 2010 contre le capitaine de l’équipe nationale, Aron Gunnarsson.

Ce dernier avait par ailleurs démenti les faits, comme annoncé par son avocat. « Il nie catégoriquement avoir violé qui que ce soit, n’importe où et n’importe quand. Il est important de noter qu’au moment où Aron a fait sa déclaration aux médias islandais, il n’y avait que des rumeurs récentes qui circulaient. À aucun moment depuis 2010, Aron n’a été informé qu’il faisait l’objet d’une enquête et il n’a jamais reçu le statut officiel de suspect. » Quant à Gylfi Sigurdsson, son avenir s’obcurcit, alors que son contrat avec les Toffees se termine le 30 juin prochain. Selon les dernières indiscrétions de la presse britannique, il pourrait même perdre son contrat dès la fin du mois. Il est toujorus sous le coup d’une enquête de la police anglaise.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Fédération #islandaise #déliquescence #depuis #révélation #laffaire #pédocriminalité #Sigurdsson

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)