Toujours à la recherche d’un latéral gauche, l’Olympique Lyonnais a obtenu l’accord de Layvin Kurzawa pour rejoindre le club rhodanien. L’OL doit désormais se mettre d’accord avec le PSG.

Six ans après avoir rejoint le PSG, l’aventure de Layvin Kurzawa dans la capitale est proche de se terminer. Paris ne souhaite pas le conserver et lui cherche depuis plusieurs mois une porte de sortie. Alors que Galatasaray avait l’espoir de le faire signer, Kurzawa avait finalement refusé de rejoindre le club turc. Il a en revanche accepté ce week-end de rejoindre l’Olympique Lyonnais.

Il reste désormais à l’OL et au PSG à se mettre d’accord. Le club rhodanien est à la recherche d’un arrière gauche, réclamé par le nouveau coach Peter Bosz. Pour Kurzawa, ce serait un point de chute intéressant, avec une place de titulaire qui lui serait promise chez l’une des équipes les plus ambitieuses du championnat. Il pourrait ainsi connaître son troisième club de Ligue 1 après Monaco et le PSG.

Paris doit vendre après son mercato XXL

Le club de la capitale, lui, a besoin de liquidités et de se séparer de quelques salaires après son mercato XXL qui a vu les arrivées de Lionel Messi, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma, Georginio Wijnaldum et Achraf Hakimi. Pour le moment, Paris n’a réussi à vendre qu’un seul joueur, Mitchel Bakker, en plus du prêt payant d’Alphonse Areola à West Ham.

Layvin Kurzawa, lui, a tout intérêt à ne pas rester au Paris Saint-Germain, où il est sous contrat jusqu’en 2024 mais ne semble pas dans les plans de Mauricio Pochettino. Abdou Diallo a joué les deux premiers matchs de Ligue 1 au poste d’arrière gauche et Juan Bernat est proche de faire son retour. Lors du dernier match face à Strasbourg au Parc des Princes, Kurzawa n’était même pas dans le groupe parisien. Un départ vers l’OL pourrait donc arranger tout le monde.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Kurzawa #accepté #rejoindre #lOL #qui #doit #sentendre #avec #PSG

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)