En fin de contrat à l’issue de la saison avec le FC Nantes, Kolo Muani aurait pu quitter cet hiver son club formateur. Selon nos informations, Fribourg s’était mis d’accord financièrement avec les Nantais avec une offre de 9 millions. Mais le buteur a refusé la proposition du club allemand.

Titulaire indiscutable sous les ordres d’Antoine Kombouaré, Randal Kolo Muani (23 ans) arrivera en fin de contrat en juin 2022 avec le FC Nantes. Alors que le joueur ne prolongera pas avec son club formateur, les dirigeants de la formation nantaise auraient pu se consoler avec une belle somme d’argent cet hiver.

Selon nos informations, Fribourg a proposé une offre de neuf millions d’euros aux Nantais pour s’attacher les services de l’attaquant. Une proposition évidemment acceptée par la direction, qui n’était pas contre l’idée d’engranger des liquidités. Le club allemand envisageait même d’acheter le buteur dès maintenant, puis de le prêter aux Canaris jusqu’à la fin de la saison. La solution idéale pour le septième de Ligue 1.

Le refus de Kolo Muani

Contacté par RMC Sport, l’entourage de Kolo Muani a fait savoir qu’il était hors de question de le voir partir avant la fin de la saison. Un discours inlassablement répété depuis plusieurs semaines. L’actuel troisième de Bundesliga proposait au joueur de 23 ans, un contrat de cinq ans avec une prime à la signature d’un million d’euros.

Malgré ce refus, le Français jouera sans aucun doute en Allemagne la saison prochaine. Celui qui a inscrit sept buts cette saison est en contacts très avancés avec Francfort (et Leverkusen dans une moindre mesure), mais le clan du Nantais affirme que « rien n’est encore acté ». La direction nantaise frustrée de s’asseoir sur un tel chèque continue à prospecter pour s’attacher les services d’un attaquant, dans le cadre d’un prêt avec option d’achat si possible.

JO avec Loïc Tanzi et David Phelippeau



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Kolo #Muani #refuse #daller #Fribourg #malgré #une #offre #millions #acceptée #par #Nantes

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)