Jean-Michel Aulas est prêt à jeter un énième pavé dans la mare. Après avoir sollicité le tribunal puis le Conseil d’Etat suite à l’arrêt définitif de la Ligue 1 le 30 avril dernier, le président de l’OL envisagerait de se tourner désormais vers l’autorité de la concurrence ! Le 30 avril dernier, la LFP décidait d’arrêter définitivement la Ligue 1 suite à la pandémie du coronavirus. Une décision qui aurait été influencée en coulisses par certains présidents désireux de voir le championnat s’arrêter à la 28ème journée et non à la 27ème.

Selon les informations du Parisien, certains patrons de clubs de Ligue 1 qui ne supporteraient plus les agissement d’Aulas, auraient appuyé pour un classement définitif à partir de la 28ème journée. L’OL pointait alors à la septième place et non plus à la cinquième comme à l’issue de la 27ème journée… Des représailles qui se seraient organisées via des messages sur WhatsApp avant que le verdict du conseil d’administration de la LFP ne soit divulgué. Sûr de son bon droit, Jean-Michel Aulas estime qu’il y a eu complot et souhaiterait utiliser ce recours pour dénoncer une entente entre ses concurrents. Les tribulations du président lyonnais sont loin d’être terminées…

Source de l’article, Cedric Rablat 2020-06-04 22:45:50

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link