Entraîneur intérimaire de l’Olympique de Marseille depuis maintenant quatre matchs, Nasser Larguet sera encore sur le banc samedi pour le déplacement de l’OM à Nantes. En conférence de presse d’avant-match vendredi, le technicien a assuré être prêt à occuper son poste tant que le club aura besoin de lui.

L’intérim de Nasser Larguet s’étire dans le temps. Sur le banc de l’Olympique de Marseille depuis le match à Lens le 3 février dernier, après la démission d’André Villas-Boas, le directeur du centre de formation du club va connaître son cinquième match à la tête de l’OM samedi.

À Nantes, Larguet tentera de remporter un deuxième succès consécutif après la victoire du club face à Nice mercredi (3-2). Et alors que l’OM serait proche d’embaucher Jorge Sampaoli, Larguet a annoncé ce vendredi, en conférence de presse d’avant-match, être prêt à poursuivre son intérim : “Je reste fidèle à ce que j’ai dit au départ. Je suis là jusqu’à ce que le club ait trouvé un accord avec le ou les entraîneurs avec lesquels il est en contact.”

Une série de matchs qui s’annonce décisive

Le mandat de Larguet à la tête de l’OM pourrait donc durer plus longtemps que prévu alors que se profile une série de matchs décisifs pour Marseille, après celui face à Nantes samedi. L’OM accueillera Lyon la semaine prochaine, avant de se rendre à Lille puis de recevoir Rennes. Dans ce contexte, Larguet a assuré travailler comme n’importe quel entraîneur, malgré la spécificité de son statut.

“Je fais mon travail sérieusement, je ne le fais pas à la légère. La concurrence doit s’installer dans le groupe. (…) Mais je ne me dis pas: “Je suis là par intérim donc je tente des choses””, a ainsi souligné le technicien de l’OM en conférence de presse. Face à Nice, mercredi, Larguet avait pourtant innové… obligé de le faire notamment en raison de plusieurs absences.

Professionnel et discret

L’ex-directeur du centre de formation avait ainsi aligné une attaque totalement inédite – Luis Henrique, Bamba Dieng et Saif-Eddine Khaoui -. Un choix payant avec un doublé inscrit par le Tunisien. En attendant l’arrivée de Sampaoli, ou d’un autre entraîneur, Larguet continue de bénéficier de la confiance de ses dirigeants.

“S’il faut attendre encore deux ou trois matchs, j’attendrai deux ou trois matchs. S’il faut aller jusqu’à la fin de la saison, j’irai jusqu’à la fin de la saison. Je suis au service du club. Mais ce n’est pas compliqué pour moi. Cela ne me perturbe nullement”, a conclu Nasser Larguet. À sa manière, professionnel et discret, l’entraîneur tente de redresser la barre à Marseille. Tout ce dont a besoin l’OM en ce moment.

Source de l’article, 2021-02-19 15:08:40