La suite après cette publicité

L’âge de la maturité. Très prometteur lors de ses débuts au sortir du centre de formation de Palmeiras, Airton (21 ans) a fait partie des générations dorées ayant remporté le championnat de l’état de São Paulo U20 en 2017 et la Coupe du Brésil U20 en 2019. Toutefois, les places étant chères au Verdão, l’ailier a dû changer d’air pour pointer le bout de son nez avec les professionnels.

Et après un premier semestre 2020 passé en prêt à Inter de Limeira, où il a disputé le championnat de l’état de São Paulo (11 matches), le jeune homme s’est engagé cet été avec Cruzeiro, club mythique du football brésilien, relégué en Série B la saison passée, avec un contrat courant jusqu’en décembre 2023 à la clé. Là, c’est la révélation. L’Auriverde exploite enfin toutes ses qualités et se montre décisif pour son équipe (4 réalisations et 1 passe décisive en 24 apparitions).

«Je vis un bon moment à Cruzeiro, je marque, je donne des buts, je suis en forme. C’est un grand club, je suis très bien ici. C’est une référence au Brésil et dans le monde, je ne me mets pas trop de pression et j’essaie de faire de mon mieux», nous a-t-il confié. Épaulé par les expérimentés Rafael Sobis et Marcelo Moreno, le dribbleur virevoltant, capable d’évoluer sur les deux ailes avec la même facilité, commence à prendre une nouvelle dimension.

L’influence de Scolari, l’intérêt pour la L1

Et l’arrivée sur le banc d’un certain Luiz Felipe Scolari, champion du monde avec le Brésil en 2002, n’y est pas étrangère. «Felipão est une référence, il est l’un des meilleurs coaches du monde, il a gagné un Mondial, il a gagné beaucoup de titres, il est parmi les grands. Je dois donner mon meilleur, je suis sûr qu’il va continuer à beaucoup me faire progresser. Il parle beaucoup avec moi, me corrige et me donne des conseils, je sens que je grandis à chaque match, à chaque entraînement», nous a-t-il raconté.

Sous son impulsion, le jeune homme a tapé dans l’œil des observateurs de la Confédération Brésilienne de Football, qui le surveillent attentivement en vue de la prochaine convocation de la Seleção U23. «Si on parle de moi pour la sélection Espoirs, c’est que je travaille bien. C’est grâce au travail de l’équipe et à mon travail que l’on pense à moi. Et si je continue comme ça, je suis sûr que l’opportunité se présentera», nous a-t-il indiqué. Plein d’ambitions, il n’entend d’ailleurs pas s’arrêter là.

«J’ai envie de monter avec Cruzeiro, le remettre à sa place en Série A, dans la vitrine du football brésilien. Personnellement, je veux arriver un jour en Seleção et jouer dans un grand club en Europe», nous a-t-il lâché. Et pourquoi pas en France, où, selon nos informations, quelques clubs, à qui il avait été proposé par le passé, sont revenus aux nouvelles dernièrement ? L’intéressé, lui, ne dirait pas non. «J’aime beaucoup la Ligue 1, j’observe Neymar et Kylian Mbappé (du Paris SG) pour m’inspirer d’eux», a-t-il conclu. Le rendez-vous est pris.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link